Join us on a literary world trip!
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Subscribe to read the full book or read the first pages for free!
All characters reduced
Vincent Van Gogh et œuvres d'art - cover

Vincent Van Gogh et œuvres d'art

Vincent van Gogh

Publisher: Parkstone International

  • 1
  • 1
  • 0

Summary

Vincent van Gogh (Groot-Zundert, Brabant, 1853 – Auvers-sur-Oise, 1890)
La vie et l'oeuvre de Vincent van Gogh sont si étroitement liées qu'il est quasiment impossible de voir ses toiles sans y lire le récit de sa vie : van Gogh est en effet devenu l'incarnation du martyr souffrant et incompris de l'art moderne, l'emblème de l'artiste marginal. Le premier article, publié en 1890, donnait des détails sur la maladie de van Gogh. L'auteur de l'article voyait le peintre comme un «génie terrible et dément, souvent sublime, parfois grotesque, toujours à la limite du cas pathologique ». On sait très peu de choses sur l'enfance de Vincent. Á l'âge de 11 ans, il dut quitter le «nid humain », comme il le nommait lui-même, pour poursuivre sa scolarité dans divers internats. Le premier portrait nous montre van Gogh comme un jeune homme sérieux de dix-neuf ans. A cette époque, il avait déjà travaillé trois ans à La Haye et ensuite à Londres, dans la galerie Goupil & Co. En 1874, son amour pour Ursula Loyer s'acheva dans un désastre et un an plus tard, il fut transféré à Paris, contre son gré. A l'issue d'une discussion particulièrement violente au moment des fêtes de Noël 1881, son père, pasteur, ordonna à Vincent de partir. Avec cette ultime rupture, il abandonna son nom de famille, signant ses toiles d'un simple «Vincent ». Il se rendit à Paris et ne retourna jamais en Hollande. Á Paris il fit la connaissance de Paul Gauguin, dont il admirait énormément les peintures. L'autoportrait fut le principal sujet de Vincent de 1886 à 1888. En février 1888, Vincent quitta Paris pour Arles, et essaya de persuader Gauguin de le rejoindre. Les mois passés à attendre Gauguin furent les plus productifs de la vie de van Gogh. Il voulait montrer à son ami autant de toiles que possible et décorer la Maison jaune. Mais Gauguin ne partageait pas sa vision de l'art et rentra finalement à Paris.
Le 7 janvier 1889, quatorze jours après son automutilation, Vincent quitta l'hôpital. Ignorant sa propre folie, il espérait se rétablir et oublier, mais en réalité, il y retourna deux fois cette année là. Au cours de son ultime séjour à l'hôpital, Vincent peignit des paysages dans lesquels il recréait le monde de son enfance. On dit que Vincent van Gogh se tira une balle dans la tempe dans un champ, mais décida de rentrer à l'hôtel et de se coucher. Le propriétaire informa le Dr Gachet et son frère, Theo ; ce dernier décrivit les derniers instants de sa vie qui prit fin le 29 juillet 1890 : «Je voulais mourir. Mais j'étais assis à son chevet, lui promettant que nous allions le guérir. [...] », il répondit : «La tristesse durera toujours. »
Available since: 07/01/2011.
Print length: 62 pages.

Other books that might interest you

  • Was heisst denn heute liberal? Que veut dire être libéral aujourd'hui? - Liberale Antworten auf Herausforderungen des 21 Jahrhunderts Que veut dire être libéral aujourd'hui? Les réponses libérales aux défis du 21e siècle - cover

    Was heisst denn heute liberal?...

    Béatrice Acklin Zimmermann,...

    • 0
    • 0
    • 0
    Angesichts dessen, dass der Zeitgeist der politischen Idee des Liberalismus kalt ins Gesicht bläst, stellen sich die folgenden Fragen: Was heisst heute liberal und was sind liberale Antworten auf die Herausforderungen des 21. Jahrhunderts? Wie sieht ein zeitgemässer, vitaler Liberalismus aus? Innerhalb welcher Koordinaten muss ein Liberalismus verlaufen, der sich den gesellschaftlichen Realitäten des 21. Jahrhunderts stellt? Die deutsch/ französische Publikation versammelt Gespräche, welche die Herausgeber mit liberal denkenden Persönlichkeiten aus Politik, Wirtschaft, Wissenschaft und Medien zu den Themen Privatsphäre, soziale Verantwortung, Migration, Religionsgemeinschaften, Demokratie und Recht, Gesundheit, Umwelt und Familie geführt haben.
    Show book
  • Ces plantes qui écrivent l'histoire - cover

    Ces plantes qui écrivent l'histoire

    Jacques Labescat

    • 0
    • 0
    • 0
    Autrefois, les « potions » à base de plantes étaient confectionnées par des sorcières que l'on condamnait au bûcher par ignorance ou par jalousie. Aujourd'hui, l'industrie pharmaceutique utilise dans un grand nombre de cas les mêmes principes actifs. À la lumière des connaissances actuelles, le docteur Labescat nous fait revivre la formule de ces anciens philtres. Les lectrices auront plaisir à découvrir que l'angélique, au nom prédestiné, prolonge la beauté et que la consoude constitue un excellent raffermissant capable de donner l'illusion de la virginité même au plus aguerri des amants... Les lecteurs découvriront que si aujourd'hui certains comprimés viennent au secours d'une virilité défaillante, hier Casanova, Henri IV, François Ier et tant d'autres séducteurs avaient recours avec succès à des aphrodisiaques comme le safran...Jacques Labescat est médecin phytothérapeute, écrivain et journaliste. Expert en phytothérapie, installé depuis de nombreuses années, il est l'auteur de nombreux livres de référence dans ce domaine et il intervient dans plusieurs médias écrits, radiophoniques ou télévisuels.
    Show book
  • Vasily Kandinsky - cover

    Vasily Kandinsky

    Mikhaïl Guerman

    • 0
    • 0
    • 0
    De retour en Allemagne en 1921, Kandinsky développera sa théorie d’une « science de l’art » dans son ouvrage Du Spirituel dans l’Art à Weimar. La période du Bauhaus est celle de sa plus intense production où son génie est également le mieux reconnu. Cet ouvrage permet d’entrevoir la richesse de l’œuvre de Kandinsky à travers de nombreuses toiles qui ont contribué au prestige international du peintre.
    Show book
  • Constable - cover

    Constable

    Barry Venning

    • 0
    • 0
    • 0
    John Constable (East Bergholt, 1776 – Hampstead, 1837)
    John Constable fut le premier peintre de paysage anglais qui ne tira pas son enseignement des peintres hollandais. Assez proche de la vision de Rubens, c'est à Gainsborough qu'il doit tout : ses paysages, avec leurs grands massifs d'arbres bien répartis à travers le décor vallonné, possèdent un rythme souvent présent chez Rubens. Son originalité ne repose pas sur le choix de ses sujets, qui se contentent parfois de reprendre les thèmes affectionnés par Gainsborough.
    Néanmoins, Constable semble vraiment appartenir à un autre siècle : il introduit une ère nouvelle et cette différence provient à la fois de sa technique et de sa sensibilité. A l'encontre des français, Constable fut le premier peintre de paysage qui considéra comme primordiale et essentielle la réalisation des esquisses directement d'après nature et d'un point de vue unique, une idée contenant le germe de nombreuses destinées du paysage moderne, et même peut-être, de façon plus générale, de la peinture moderne. C'est l'impression instantanée – la chose la plus irréductible et la plus individuelle entre toutes, celle qu'on ne peut reproduire à son gré – qui forme le coeur de la future peinture. Travaillant à loisir sur ses grandes toiles, le but de l'artiste est d'enrichir et de compléter l'ébauche, tout en conservant sa fraîcheur virginale. Ce sont là les deux techniques qu'employa Constable, découvrant l'exubérante abondance de vie dans le plus humble coin de campagne. Il possède la palette d'un coloriste créatif et une technique faite de hachures énergiques préfigurant celle des impressionnistes français. Avec audace et franchise, il introduisit le vert dans la peinture, le vert des gras pâturages, le vert des feuillages d'été, tous les verts que, jusque là, les peintres avaient délibérément omis, sauf peut-être à travers des verres de lunettes bleus, jaunes et plus souvent encore marrons.
    Parmi les grands paysagistes qui occupèrent une place aussi importante dans l'art du XIXe siècle, Corot fut probablement le seul à échapper à l'influence de Constable. Tous les autres sont les descendants plus ou moins directs du maître d'East Bergholt.
    Show book
  • Solaire Énergie Autonome - Comment Concevoir et Installer Votre Propre Système D'énergie Solaire Photovoltaïque non Connecté au Réseau Électrique pour Votre Maison vos Fourgonnettes vos Camping-car - Rendu Facile Pour Tous - cover

    Solaire Énergie Autonome -...

    Volodymyr Vasyliv

    • 0
    • 0
    • 0
    Apprenez en toute simplicité à fabriquer un système d'énergie solaire de A à Z, même si vous êtes un véritable novice et que vous commencez à peinePhotovoltaïque pour les débutants 
    De nos jours, l'installation d'un système d'énergie solaire est à la portée de presque tout le monde. Surtout si vous faites du bricolage 
    Économisez des milliers d'euros, simplement en installant votre propre système d'énergie solaire.Apprenez à choisir le bon équipement. Comment faire les calculs nécessaires à l'estimation du système. Comment mettre en place le système et maximiser la production d'énergie. L'entretien des batteries. 
     L'installation de panneaux solaires. Des conseils et des astuces qui vous feront gagner du temps et de l'argent.Et bien d'autres choses encore... 
    Apprenez à faire fonctionner tout avec l'énergie solaire et transformez votre Camping-car, votre fourgonnette, votre cabine, votre bateau ou votre maison. 
    Tout ce dont vous avez besoin pour faire fonctionner votre système est ici.  
    Évitez de tomber dans des pièges qui vous coûteront beaucoup d'argent.  
    Show book
  • Marcher une philosophie - cover

    Marcher une philosophie

    Frédéric Gros

    • 0
    • 0
    • 0
    La marche à pied connaît de plus en plus d'adeptes qui en recueillent les bienfaits : apaisement, communion avec la nature, plénitude... Nous sommes très nombreux à bénéficier de ces dons. Marcher ne nécessite ni apprentissage, ni technique, ni matériel, ni argent. Il faut juste un corps, de l'espace et du temps.Mais la marche est aussi un acte philosophique et une expérience spirituelle. Allant du vagabondage au pèlerinage, de l'errance au parcours initiatique, de la nature à la civilisation, l'auteur puise dans la littérature, l'histoire et la philosophie : Rimbaud et la tentation de la fuite, Gandhi et la politique de résistance, sans oublier Kant et ses marches quotidiennes à Königsberg.Et si l'on ne pensait bien qu'avec les pieds ? Que veut dire Nietzsche lorsqu'il écrit que « les orteils se dressent pour écouter » ? C'est ce que l'on cherche ici à comprendre.À la fois traité philosophique et définition d'un art de marcher, ce livre en réjouira beaucoup, qui ne se savaient pas penseurs en semelles.Une lecture sensible et incarnée qui donne envie de partir en promenade toutes affaires cessantes.
    Show book