A world full of adventures is waiting for you!
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Read online the first chapters of this book!
All characters reduced
La Société fabienne: les maîtres de la subversion démasqués - cover

La Société fabienne: les maîtres de la subversion démasqués

Guy Boulianne

Publisher: Editions Dedicaces

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

Soutenue par les Rothschild et les Rockefeller, la Société fabienne (Fabian Society) est à l'origine de ce qu'on appelle aujourd'hui le Nouvel Ordre Mondial par l'intermédiaire de ses nombreuses ramifications, dont le Council on Foreign Relations (CFR), le Bilderberg, la Commission Trilatérale et d'autres instruments de pouvoir antidémocratique. 
La Société fabienne est aussi à l'origine des Nations Unies et autres organisations supra-nationales. A partir des années 1920, le gouvernement mondial a été particulièrement promu par le département des relations internationales de la London School of Economics, une université fondée par la Société fabienne. Cette prestigieuse école de sciences économiques a formé dans un esprit fabien des générations de dirigeants, dont l'ancien président de la Commission européenne Romano Prodi, la reine du Danemark Margarethe II, l'ex-premier ministre canadien Pierre Elliott Trudeau, le financier George Soros (fondateur de l'institut Open Society) et l'ex-premier ministre du Québec Jacques Parizeau (nous vous rappelons que le Parti Québécois est membre du Montreal Council on Foreign Relations, une filiale du CFR, créé par les mondialistes fabiens Rockefeller). 
Le pendant canadien de la Société fabienne est la Fondation Douglas-Coldwell, créée par Tommy Douglas, le premier chef fédéral du Nouveau Parti démocratique (NPD) de 1961 à 1971, et MJ Coldwell, chef de la Fédération du Commonwealth coopératif (FCC), de 1942 à 1960. Tous les deux avaient désiré un homologue canadien à la Société fabienne. 
Le livre de Guy Boulianne vous dévoilera des informations qui vous feront mieux comprendre les enjeux actuels de la mondialisation, de l'immigration massive et du multiculturalisme. L'objectif de la Société fabienne étant de détruire les identités raciales et culturelles, le nationalisme et de mettre fin à la démocratie en utilisant les principes du socialisme démocratique et du gradualisme dans le but ultime d'implanter un gouvernement mondial, sous l'égide d'un régime totalitaire.

Other books that might interest you

  • L'Europe Du Mythe à la Réalité - Histoire d'une idée - cover

    L'Europe Du Mythe à la Réalité -...

    Henri Deleersnijder

    • 0
    • 0
    • 0
    La volonté de rassembler les peuples du Vieux Continent n'est aujourd'hui plus un mythe et donne lieu à une construction hors du commun.De la jeune Europè de Phénicie à l’Union européenne des Vingt-Sept de Bruxelles, du mythe des origines à la réalité d’aujourd’hui, que de chemin parcouru ! Paraphrasant Victor Hugo, fervent partisan de l’unification de l’Europe, on pourrait parler, à propos de cette construction hors du commun, d’une « idée qui va ». La volonté de rassembler les peuples du Vieux Continent, si souvent pris autrefois dans l’engrenage de conflits meurtriers, de nombreux philosophes, écrivains, poètes et hommes politiques l’ont partagée au cours des siècles. Jusqu’à ce que, le 9 mais 1950, le plan Schuman inspiré par Jean Monnet propose la création de la CECA. Et donne l’impulsion qui aboutira à l’actuelle Union. Ce livre suit un axe chronologique rigoureux et fait la part belle aux propos de tant de pionniers du projet européen. Il se positionne résolument en faveur d’une Europe garante de la paix face aux replis identitaires et autres dérives nationalistes, tout en promouvant une économie au service de l’être humain, soucieuse par conséquent du bien-être social.Ce livre d'histoire consacré à l'Europe suit un axe chronologique rigoureux et transmet les propos des pionniers du projet européen.EXTRAITOui, l’Europe doit à nouveau faire rêver, à condition qu’elle ait une vision d’avenir. Elle en a un urgent besoin, face à tous les défis auxquels elle est confrontée, celui d’achever son unité en priorité. L’histoire, si souvent délaissée à l’heure du présentisme ambiant, peut y contribuer. Surtout si l’on adhère à l’une de ses définitions les plus judicieuses : « art de se souvenir de ce dont les hommes sont capables ». Les philosophes, écrivains, poètes et hommes politiques de l’idée d’Europe l’ont été du meilleur.Si les pages suivantes retentissent de leurs voix, c’est grâce aux historiens et chercheurs qui les ont auparavant recueillies et qui y sont abondamment cités. On retrouvera les noms des principaux d’entre eux, avec les titres de leurs ouvrages, dans l’orientation bibliographique figurant à la fin de ce livre. Vive reconnaissance à eux !À PROPOS DE L'AUTEURLicencié en arts et sciences de la communication, Henri Deleersnijder est professeur d’histoire et collaborateur au service « relations extérieures et communication » de l’université de Liège. Soucieux de mettre en évidence les courants politiques profonds et durables que l’actualité immédiate empêche trop souvent de déceler, il s’implique surtout dans des recherches à l’intersection de l’histoire des idées, de la science politique et des médias, intérêts qui se retrouvent dans ses ouvrages.
    Show book
  • Molenbeek Maelbeek - Chronique d'une journée bruxelloise - cover

    Molenbeek Maelbeek - Chronique...

    Sven Gatz

    • 0
    • 0
    • 0
    Le terrorisme s'est invité au coeur de Bruxelles, marquant à vif la date du 22 mars 2016 dans la mémoire de ses habitants. 
     
    22 mars 2016, Bruxelles. Des attentats à la bombe sont perpétrés à l’aéroport et dans une station de métro, détruisant directement ou indirectement des dizaines de vies humaines. Soudain, Bruxelles n’est plus qu’une plaie immense. Comment les Bruxellois ont-ils vécu cette journée fatale ? Sven Gatz ravive les émotions du moment, diversement vécues, de sept personnages. Tout au long d’un parcours le menant de Molenbeek à Maelbeek, Sven Gatz dévoile, jusqu’à la nudité, l’âme de Bruxelles. 
     
    Suivez le parcours, le vécu et les émotions de sept personnages, de Molenbeek à Maelbeek, dans cette chronique bruxelloise qui réveille avec sensibilité le souvenir d'une journée noire. 
     
    EXTRAIT 
     
    Mais que des terroristes venus de chez nous vinssent sans vergogne causer des ravages dans ma ville, voilà bien le changement de trop, la goutte qui, ce jour-là, fit déborder le vase. Je ne remarquai même pas que je remuais ma cuillère dans mon café depuis une trentaine de secondes. 
    – Ça va, Claude ? 
    Le patron avait bien vu mon trouble, et voulait s’assurer que son client allait bien. 
    – Oui, oui, ne t’inquiète pas. J’étais parti dans mes pensées. La bombe… Les salauds… 
    Je peinais à faire des phrases complètes. Je me repris : « Donne-moi une bière. Le café est un peu fadasse, aujourd’hui. » 
    Je souris. Fadasse. Ce n’est qu’à mi-chemin de mon verre de bière que je parvins à me concentrer sur mes deux journaux. Le Soir pour la politique, La Dernière Heure pour le sport. « Le jour où le Roi s’est fâché… sans grand impact », titrait en une le héraut francophone bruxellois. Cet article retint aussitôt mon attention. Royaliste un jour, royaliste toujours ! Mais le récit proposé, qui dépeignait un roi sans pouvoir, incapable de prendre le dessus sur des politiciens débiles, ne fit rien d’autre que de m’irriter. Bande d’escrocs. 
    Pourquoi, me dis-je alors, ne laissent-ils pas faire le roi ? Pourquoi faut-il que ce pays soit si divisé ? Pourquoi les politiciens francophones donnent-ils aux Flamands tout ce dont ils rêvent, depuis un demi-siècle ? Et où s’arrêtera cette faim qu’ont les Flamands de faire main basse sur le pays ? Leur en faut-il donc toujours plus ? 
    Jamais je ne fus séparatiste. Mais voici quelques années que je me surprenais parfois à considérer le scénario de l’indépendance flamande. J’avais vu mon pays changer, et ce que je voyais me rendait triste. 
     
    À PROPOS DE L'AUTEUR 
     
    Sven Gatz (1967) est un homme politique bruxellois libéral. Il est ministre régional flamand pour la Culture, les Médias, la Jeunesse et Bruxelles. Il est l’auteur de nombreux ouvrages ayant pour sujets la politique, Bruxelles et la bière.
    Show book
  • Liberté nous écoute La - cover

    Liberté nous écoute La

    Pierre-Yves Gomez

    • 0
    • 0
    • 0
    Pierre-Yves GOMEZ - Economiste - Docteur en gestion - Professeur à l'EM Lyon Business school - Pour une écologie humaine - Réflexions sur la contestation de fin 2012, la "manif" pour tous", Pierre-Yves Gomez est interrogé par Claire Villemain , journaliste. Un examen sur le drame parisien de début 2015 complète le tableau.
    Show book
  • Indignez-vous ! - cover

    Indignez-vous !

    Stéphane Hessel

    • 0
    • 0
    • 0
    Ce court opuscule de Stéphane Hessel, ancien résistant, diplomate et militant politique, est devenu en 2009 un phénomène d'édition avant d'inspirer un mouvement social d'une ampleur planétaire! Indignez-vous! défend l'idée selon laquelle l'indignation est le ferment de l'esprit de résistance et constate que les raisons de s'indigner dans le monde d'aujourd'hui ne manquent pas : l'écart grandissant entre les très riches et les très pauvres, l'état de la planète, le traitement fait aux sans-papiers, aux immigrés, aux Roms, la course au "toujours plus", à la compétition, la dictature des marchés financiers, jusqu'aux acquis bradés de la Résistance – retraites et Sécurité sociale. Stéphane Hessel en appelle à une "insurrection pacifique". François Morel fait résonner les propos pleins de sagesse et d'indignation de Stéphane Hessel. En bonus, une interview de Stéphane Hessel réalisée en 2012.
    Show book
  • Le Club Bilderberg - L’histoire secrète des maîtres du monde - cover

    Le Club Bilderberg - L’histoire...

    Daniel Estulin

    • 0
    • 0
    • 0
    Depuis 1954, une fois par an, ce groupe restreint se retrouve pour décider en secret de l’avenir politique et économique de l’humanité. 
     
    Aucun journaliste n’a jamais eu accès à ses réunions, dont la première eut lieu à l’hôtel Bilderberg, dans une petite ville néerlandaise. 
     
    Fruit de plus de quinze années de recherches rigoureuses et dangereuses, l’impressionnante enquête de Daniel Estulin dévoile pour la première fois ce qui n’avait jamais été dit auparavant, éclairant les jeux de pouvoir qui se déroulent à notre insu. Sous la protection féroce de la police, la classe dirigeante mondiale dicte ses lois sur la politique, l’économie et les questions militaires. 
     
    L’ouvrage fouillé d’Estulin démontre comment le Groupe Bilderberg a été impliqué dans tous les plus grands mystères de l’histoire récente et comment de cette élite émergent les figures clés du grand échiquier international – d’importants hommes politiques et hommes d’affaires européens, des présidents des États-Unis, des directeurs d’agences telles que la CIA ou le FBI, des grands noms du journalisme – et comment de ces rencontres naissent les lignes directrices de la mondialisation. 
     
    Ce livre, traduit dans 50 langues et diffusé dans plus de 70 pays, est devenu en peu de temps un best-seller mondial, dont une adaptation cinématographique est également prévue. 
     
    Explorant un monde d’intrigues secrètes, cet ouvrage dévoile aujourd’hui des faits inconnus jusque-là. Vous y découvrirez comment les élites mondiales décident de notre avenir dans la plus grande confidentialité et serez surpris d’apprendre comment des personnages que vous voyez chaque jour dans les médias tirent en secret les ficelles des plus grands événements planétaires. 
     
    Suivez Daniel Estulin dans une enquête passionnante qui semble surgie des plus grands films d’espionnage mais ne relate pourtant que des faits bien réels. Vous y croiserez tout autant les hommes politiques qui gouvernent les pays les plus développés que les grands magnats de la presse ou de l’industrie et vous changerez à jamais de regard sur des événements dont vous pensiez peut-être tout connaître (êtes-vous bien certain qu’on vous a dit toute la vérité sur Pearl Harbor ? Ou sur le Watergate ? Et qu’en est-il des récentes crises financières ?). 
     
    Depuis 1954, une fois par an, ce groupe restreint se retrouve pour décider en secret de l’avenir politique et économique de l’humanité. Aucun journaliste n’a jamais eu accès à ses réunions, dont la première eut lieu à l’hôtel Bilderberg, dans une petite ville néerlandaise. Fruit de plus de quinze années de recherches rigoureuses et dangereuses, l’impressionnante enquête de Daniel Estulin dévoile pour la première fois ce qui n’avait jamais été dit auparavant, éclairant les jeux de pouvoir qui se déroulent à notre insu. Sous la protection féroce de la police, la classe dirigeante mondiale dicte ses lois sur la politique, l’économie et les questions militaires. L’ouvrage fouillé d’Estulin démontre comment le Groupe Bilderberg a été impliqué dans tous les plus grands mystères de l’histoire récente et comment de cette élite émergent les figures clés du grand échiquier international – d’importants hommes politiques et hommes d’affaires européens, des présidents des États-Unis, des directeurs d’agences telles que la CIA ou le FBI, des grands noms du journalisme – et comment de ces rencontres naissent les lignes directrices de la mondialisation. Ce livre, traduit dans 50 langues et diffusé dans plus de 70 pays, est devenu en peu de temps un best-seller mondial, dont une adaptation cinématographique est également prévue. Explorant un monde d’intrigues secrètes, cet ouvrage dévoile aujourd’hui des faits inconnus jusque-là. Vous y découvrirez comment les élites mondiales décident de notre avenir dans la plus grande confidentialité et serez surpris d’apprendre comment des personnages que vous voyez chaque jour dans les médias tirent en secret les ficelles des plus grands événements planétaires. Suivez Daniel Estulin dans une enquête passionnante qui semble surgie des plus grands films d’espionnage mais ne relate pourtant que des faits bien réels. Vous y croiserez tout autant les hommes politiques qui gouvernent les pays les plus développés que les grands magnats de la presse ou de l’industrie et vous changerez à jamais de regard sur des événements dont vous pensiez peut-être tout connaître (êtes-vous bien certain qu’on vous a dit toute la vérité sur Pearl Harbor ? Ou sur le Watergate ? Et qu’en est-il des récentes crises financières ?).
    Show book
  • La Magna Carta son importance pour le Canada - La démocratie le droit et les droits de la personne - cover

    La Magna Carta son importance...

    Carolyn Harris

    • 0
    • 1
    • 0
    La Magna Carta avait été conçue au départ dans le but d’assurer que le roi Jean respecte les us et coutumes de la noblesse au XIIIe siècle. Au cours des huit cents années qui se sont écoulées depuis sa création, elle est devenue la pierre angulaire des idéaux de la démocratie pour tous. La « Grande Charte » a inspiré de nombreux documents portant sur le respect des droits de la personne, y compris la Déclaration d’indépendance des États-Unis, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de la France, et la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations Unies.  
     
    
    
    Pour les Canadiens, la Magna Carta a servi de modèle pour d’importants documents, depuis la Proclamation royale de 1763, qui a façonné les colonies britanniques de l’époque et les relations de celles-ci avec les Premières Nations, jusqu’à la Charte des droits et libertés. La Magna Carta : son importance pour le Canada est une célébration des huit cents années d’existence du document ainsi que de son influence sur le Canada et le monde entier.
    Show book