A world full of adventures is waiting for you!
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Read online the first chapters of this book!
All characters reduced
Molenbeek Maelbeek - Chronique d'une journée bruxelloise - cover

Molenbeek Maelbeek - Chronique d'une journée bruxelloise

Sven Gatz

Publisher: Mardaga

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

Le terrorisme s'est invité au coeur de Bruxelles, marquant à vif la date du 22 mars 2016 dans la mémoire de ses habitants. 
 
22 mars 2016, Bruxelles. Des attentats à la bombe sont perpétrés à l’aéroport et dans une station de métro, détruisant directement ou indirectement des dizaines de vies humaines. Soudain, Bruxelles n’est plus qu’une plaie immense. Comment les Bruxellois ont-ils vécu cette journée fatale ? Sven Gatz ravive les émotions du moment, diversement vécues, de sept personnages. Tout au long d’un parcours le menant de Molenbeek à Maelbeek, Sven Gatz dévoile, jusqu’à la nudité, l’âme de Bruxelles. 
 
Suivez le parcours, le vécu et les émotions de sept personnages, de Molenbeek à Maelbeek, dans cette chronique bruxelloise qui réveille avec sensibilité le souvenir d'une journée noire. 
 
EXTRAIT 
 
Mais que des terroristes venus de chez nous vinssent sans vergogne causer des ravages dans ma ville, voilà bien le changement de trop, la goutte qui, ce jour-là, fit déborder le vase. Je ne remarquai même pas que je remuais ma cuillère dans mon café depuis une trentaine de secondes. 
– Ça va, Claude ? 
Le patron avait bien vu mon trouble, et voulait s’assurer que son client allait bien. 
– Oui, oui, ne t’inquiète pas. J’étais parti dans mes pensées. La bombe… Les salauds… 
Je peinais à faire des phrases complètes. Je me repris : « Donne-moi une bière. Le café est un peu fadasse, aujourd’hui. » 
Je souris. Fadasse. Ce n’est qu’à mi-chemin de mon verre de bière que je parvins à me concentrer sur mes deux journaux. Le Soir pour la politique, La Dernière Heure pour le sport. « Le jour où le Roi s’est fâché… sans grand impact », titrait en une le héraut francophone bruxellois. Cet article retint aussitôt mon attention. Royaliste un jour, royaliste toujours ! Mais le récit proposé, qui dépeignait un roi sans pouvoir, incapable de prendre le dessus sur des politiciens débiles, ne fit rien d’autre que de m’irriter. Bande d’escrocs. 
Pourquoi, me dis-je alors, ne laissent-ils pas faire le roi ? Pourquoi faut-il que ce pays soit si divisé ? Pourquoi les politiciens francophones donnent-ils aux Flamands tout ce dont ils rêvent, depuis un demi-siècle ? Et où s’arrêtera cette faim qu’ont les Flamands de faire main basse sur le pays ? Leur en faut-il donc toujours plus ? 
Jamais je ne fus séparatiste. Mais voici quelques années que je me surprenais parfois à considérer le scénario de l’indépendance flamande. J’avais vu mon pays changer, et ce que je voyais me rendait triste. 
 
À PROPOS DE L'AUTEUR 
 
Sven Gatz (1967) est un homme politique bruxellois libéral. Il est ministre régional flamand pour la Culture, les Médias, la Jeunesse et Bruxelles. Il est l’auteur de nombreux ouvrages ayant pour sujets la politique, Bruxelles et la bière.

Other books that might interest you

  • Saint Évangile selon Saint Marc - cover

    Saint Évangile selon Saint Marc

    Multiple Authors

    • 0
    • 0
    • 0
    « Lorsque la lumière éclatante du Verbe de Dieu se fut levée sur la ville de Rome, la parole de vérité et de lumière que prêchait saint Pierre, remplissait les âmes de tous les fidèles d'une clarté paisible, et quoiqu'ils l'entendissent tous les jours, ils n'en étaient jamais rassasiés. Aussi ne leur suffisait-il pas de l'entendre, ils conjurèrent donc Marc, son disciple, d'écrire les prédications de son maître pour qu'ils pussent en conserver le souvenir et les méditer en toute circonstance, et ils ne cessèrent leurs prières qu'après avoir obtenu ce qu'ils demandaient. Tel fut le motif qui porta saint Marc à écrire l'Évangile qui porte son nom. Lorsque saint Pierre vit que l'Esprit saint l'avait ainsi dépouillé par un pieux larcin, il fut dans la joie, et voyant dans ce fait une preuve de la foi et de la piété des fidèles, il approuva cet Évangile écrit et le donna aux Églises pour y être lu à jamais.  » Saint Eusèbe de Césarée
    Show book
  • La Disparition de Josef Mengele - Suivi d'un entretien avec l'auteur - cover

    La Disparition de Josef Mengele...

    Oliver Guez

    • 0
    • 0
    • 0
    1949 : Josef Mengele arrive en Argentine. 
    Caché derrière divers pseudonymes, l’ancien médecin tortionnaire à Auschwitz croit pouvoir s’inventer une nouvelle vie à Buenos Aires. L’Argentine de Perón est bienveillante, le monde entier veut oublier les crimes nazis. Mais la traque reprend et le médecin SS doit s’enfuir au Paraguay puis au Brésil. Son errance de planque en planque, déguisé et rongé par l’angoisse, ne connaîtra plus de répit… jusqu’à sa mort mystérieuse sur une plage en 1979. 
    Comment le médecin SS a-t-il pu passer entre les mailles du filet, trente ans durant ? 
    La Disparition de Josef Mengele est une plongée inouïe au coeur des ténèbres. Anciens nazis, agents du Mossad, femmes cupides et dictateurs d’opérette évoluent dans un monde corrompu par le fanatisme, la realpolitik, l’argent et l’ambition. Voici l’odyssée dantesque de Josef Mengele en Amérique du Sud. Le roman-vrai de sa cavale après-guerre.
    Show book
  • Une Main - cover

    Une Main

    Charles Ferdinand Ramuz

    • 0
    • 0
    • 0
    Ramuz vient d'emménager dans sa maison de la Muette à Pully lorsqu'il se casse le bras et reste immobilisé plus de deux mois. Dès qu'il peut reprendre l'écriture, il note toutes les sensations et les impressions qu'il a ressenties lors de cette épreuve. Plus qu'un journal de ses maux, c'est une réflexion générale sur la vie, sur l'écriture. L'aventure, banale en soi, prend une ampleur universelle. Ramuz doit apprendre la patience, la dépendance, l'humiliation des scènes de rééducation (racontées avec humour), supporter sa maladresse et son inactivité.
    Show book
  • Journal de ma nouvelle oreille - Monologue fleuri - cover

    Journal de ma nouvelle oreille -...

    Isabelle Fruchart, Zabou Breitman

    • 0
    • 0
    • 0
    Le récit sensible d'une redécouverte sonore du monde...Que comprend-on quand on n'entend pas ? Comment vit-on et vous écoute-t-on ? Et que ressent-on quand toutes sortes de bruits, de l'eau sur la vaisselle à la sonnerie de porte, reviennent dans le quotidien ?Isabelle Fruchart, comédienne, a consigné avec finesse et humour l'histoire de ses oreilles, de la perte quasi-totale de l'ouïe à 14 ans à l'appareillage, à 37 ans. On se laisse emporter et toucher par cette odyssée autobiographique qui mène à la redécouverte des sons – à commencer par sa propre voix – comme à la redécouverte de soi.Le texte, adapté et mis en scène par Zabou Breitman, a été créé au Théâtre du Chêne Noir à Avignon en 2013. Il a reçu le prix Agir pour l'Audition en 2014 et a été joué en juin et juillet 2015 par Isabelle Fruchart au Théâtre du Rond-Point à Paris. Un parcours initiatique pétri d'humour et d'émotion.EXTRAITÀ l'âge de 14 ans, j'ai cessé de comprendre les paroles des chansons et je me suis mise à copier sur ma voisine pendant les cours, non que je sois devenue subitement nulle en orthographe mais je ne comprenais plus ce que dictait la prof. Ma sœur  partageait ma chambre et quand le soir à table elle racontait à nos parents ce que je comprenais quand nous parlions dans le noir, c'était si drôle qu'ils étaient persuadés que je faisais le clown pour me faire remarqué.CE QU'EN PENSE LA CRITIQUELe monologue d'Isabelle Fruchart bruisse de vie et de tendresse. De réalisme aussi - grâce à un subtil jeu sonore, elle nous fait revivre son expérience. - Philippe Chevilley, Les ÉchosLa singularité de ce parcours se double d'une grande qualite d'écriture, sensible et pleine de malice. À travers plusieurs anecdotes cocasses (irrésistible directeur de casting qui croit que la comédienne le drague alors qu'elle tente juste de lire sur ses lèvres), Isabelle Fruchart, seule en scène, raconte sa renaissance, ses progrès comme ses déceptions, avec légèreté et fantaisie. - Charlotte Lipinska, TêtuUn texte sincère, précis, scientifique, truffé de notations cocasses de faits et de sentiments. - Armelle Héliot, Le Quotidien du MédecinÀ PROPOS DES AUTEURESNée à Paris, Isabelle Fruchart s'est formée à la musique (en famille), ainsi qu'à la danse et au théâtre. Après un DEA de lettres modernes consacré à Paul Claudel, elle a choisi la scène. Elle a joué, depuis 1996, au sein de la compagnie Opaline, en solo –notamment à travers son personnage Divine Devine qui pratique la magie mentale – et sous la direction, entre autres, d'Antoine Campo, Sophie Akrich, Hélène Cinque, Serge Noyelle.  En parallèle, elle a écrit et co-écrit des spectacles. Journal de ma nouvelle oreille est sa deuxième pièce.Zabou Breitman tourne au cinéma sous la direction, entre autres, de Gérard Mordillat, Diane Kurys, Pierre Schoeller, Rémi Besançon, Michel Deville et Coline Serreau. En 2001, elle réalise son premier long métrage Se souvenir des belles choses, pour lequel elle remporte trois Césars en 2003. En 2006, elle réalise son second long métrage L’Homme de sa vie puis, en 2009, Je l’aimais, adapté du roman d’Anna Gavalda. En 2010, elle adapte le roman de Delphine de Vigan, No et moi.
    Show book
  • Edgar Degas l'homme pressé - cover

    Edgar Degas l'homme pressé

    Françoise Barbe Gall

    • 0
    • 0
    • 0
    Observateur précis et minutieux de la réalité, Degas est aussi le peintre du geste furtif et de la pose à peine retenue, celui qui saisit au vol ce que personne n’était censé voir….D’une grande clarté dans son propos, enregistré sur le vif de la parole, Françoise Barbe-Gall nous propose une promenade dans l’œuvre d’ Edgar Degas.
    Show book
  • Paroles D'Un Pêcheur Et Marinier De Loire - cover

    Paroles D'Un Pêcheur Et Marinier...

    Jean-Louis Giard, Bertrand Ménard

    • 0
    • 0
    • 0
    Plus fort qu’un simple nouvel écrit sur la Loire, voici le témoignage oral d’une figure de Loire encore vivante racontant sa passion pour la pêche et la batellerie, accompagné de quelques repères historiques et techniques d’un passionné.Le présent ouvrage vous emmène pour une petite virée sur la Loire et dans les souvenirs des mariniers.À noter que l’ensemble de l’enregistrement a été réalisé sur l’eau à bord de la toue cabanée du cousin Yves et du futreau « Éloïse-Alysée ».Jacques Robin dit Vent de Travers : enfant de la Loire, il a commencé à pêcher alors qu’il était tout jeune et cette passion lui restera toute sa vie. Pâtissier mais plus souvent sur le grand fleuve qu’auprès de ses gâteaux, il sera amené à construire des bateaux traditionnels de Loire dont la Pascal-Carole, gabare de Saumur. Personnage haut en couleur, personnalité saumuroise que certains considèrent comme un patrimoine humain à lui seul, comme une mémoire… à sauvegarder !
    Show book