"There is more treasure in books than in all the pirates' loot on Treasure Island." - Walt Disney
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Subscribe to read the full book or read the first pages for free!
All characters reduced
Good Luck Frenchy - cover

We are sorry! The publisher (or author) gave us the instruction to take down this book from our catalog. But please don't worry, you still have more than 1 million other books to choose from, so you can read without limits!

Good Luck Frenchy

Alain Olivier

Publisher: Editions Dedicaces

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

Être mépris pour quelqu'un d'autre, être faussement dépeint comme un important trafiquant et importateur d'héroïne à l'échelle internationale, et devenir involontairement complice d'un meurtre, ne sont pas des occurrences de tous les jours. Assurément, ce n'est pas là comment la police se conduit pour prendre leur homme ? 
  
Mais … s'ils allaient plus loin ? 
  
Oui … Qu'arriverait-t-il si, avec l'aide d'une crapule employée comme agent civil rémunéré à grand frais, la GRC implémentait une opération anti-drogue, une Solution Finale pour vous exterminer ? Et qu'arriverait-il si l'un d'eux était tué lors de la transaction, et ce, sous des circonstances très nébuleuses ? 
  
Un scenario terrifiant qui devient encore plus déconcertant quand ces mêmes membres de la GRC se parjurent afin de s'assurer votre conviction et camoufler les circonstances entourant la mort de leur collègue. Mais… qu'arriverait-il si vous étiez condamné à mort pour cela et suite à un procès jonché de témoins mensongers et d'évidences teintées qui vous envoient sur un chemin conçu pour détruire votre vie déjà brisée. 
  
Et … qu'arriverait-il si, en bout de ligne, votre gouvernement optait pour défendre l'indéfendable afin de protéger l'intégrité de la GRC et l'image du Canada ? 
Identifié à Bank Kwang comme le détenu 482/33, j'ai appris ce que signifie d'être sacrifié au nom de la politique, lorsque la GRC fait une gourde durant une opération anti-drogue controversée, outremer. 
  
Ceci est mon combat pour survivre la jungle de la prison de Bang Kwang, une histoire vraie qui a quelque chose pour tout le monde – drogue, meurtre, menaces, violence, conflit d'intérêt, corruption politique, camouflage, et mon espoir infime que mon gouvernement revienne à ses sens et me ramène au Canada.

Other books that might interest you

  • ROTHSCHILD & CO - Les secrets des familles les plus puissantes - cover

    ROTHSCHILD & CO - Les secrets...

    Pietro Ratto

    • 0
    • 3
    • 0
    Pour avoir de l’importance dans ce monde, 
    croire qu’il suffit d’être très connu est illusoire 
    Nous vivons actuellement une époque particulière, celle des réseaux sociaux où chacun de nous cherche désespérément de s’y distinguer et de collecter le plus grand nombre possible d’amis et de partages. 
     
    Toutefois qui jouit d’une influence importante n’y est jamais, ou presque jamais, mentionné. La famille Rothschild en est l’exemple parfait. Dans les livres scolaires d’histoire où nos enfants étudient, ce nom est quasiment inconnu. 
     
    C’est surtout une enquête actuelle car elle explique beaucoup de choses quant à l’odieuse dette publique, qui est désormais devenue une obsession pour des millions et des millions de personnes. Cette étude a également été menée en parallèle, et porte sur chacune des familles prises en considération. Pour ce faire, il a fallu remonter à divers siècles passés. 
     
    C’est ainsi qu’elle peut affirmer que les grands banquiers et les entrepreneurs de notre époque descendent d’anciennes lignées, souvent de sang royal, dont les représentants, vers le XVIIe siècle, semblent s’être rendu compte à l’improviste que le temps des privilèges s’achevait et que la nouvelle partie à jouer allait devoir se gagner sur le terrain du contrôle de l’entière économie mondiale. 
     
    L’histoire des Rothschild et celle d’autres dynasties 
     
    constitue un récit politico-financier génial.
    Show book
  • Eloge de la faiblesse - cover

    Eloge de la faiblesse

    Alexandre Jollien

    • 0
    • 0
    • 0
    Éloge de la faiblesse retrace un itinéraire intérieur, une sorte de conversion à la philosophie. L'auteur, handicapé de naissance, imagine recevoir la visite de Socrate en personne. Dès lors, s'ensuit un échange où de proche en proche émergent des outils pour apprendre à progresser dans la joie, garder le cap au coeur des tourments et ne pas se laisser déterminer par le regard de l'autre.La philosophie est ici un art de vivre, un moyen d'abandonner les préjugés pour partir à la découverte de soi et bâtir sa singularité. Peu à peu, une conversion s'opère, le faible, la vulnérabilité, l'épreuve peuvent devenir des lieux fertiles de liberté et de joie.La connaissance qu’a Bernard Campan d’Alexandre Jollien lui permet d’exploiter toutes les nuances d’un texte aussi généreuxet sensible qu’intelligent.Avec la participation de Michel Raimbault dans le rôle de Socrate
    Show book
  • Madame Récamier - Lettres et récits - cover

    Madame Récamier - Lettres et récits

    François-René de Chateaubriand

    • 0
    • 0
    • 0
    Suite à notre édition des Mémoires d'outre-tombe, dont les larges extraits retracent l'épopée Napoléonienne, voici en complément tout ce qui a trait à Madame Récamier (1777-1849) dans l'œuvre de Chateaubriand. Elle fut avant tout une star européenne de beauté et de vertu. Sa célébrité réhaussa l'importance de son salon au point que le nom de Récamier est devenu un symbole dans tous les salons. Chateaubriand fut son seul véritable amour.
    Show book
  • Lettres à un jeune poète - cover

    Lettres à un jeune poète

    Rainer Maria Rilke

    • 0
    • 0
    • 0
    Fin 1902, un jeune homme de 20 ans envoie ses essais poétiques à Rainer Maria Rilke et lui demande de les juger. Une correspondance s’établit entre les deux hommes. Dix lettres constituent ce recueil, publié en 1929, après la mort de Rilke.« Vous me demandez si vos vers sont bons… Votre regard est tourné vers le dehors ; c’est cela qu’il ne faut plus faire. Personne ne peut vous apporter conseil ou aide, personne. Il n’est qu’un seul chemin. Entrez en vous-même, cherchez le besoin qui vous fait écrire : examinez s’il pousse ses racines au plus profond de votre cœur. Confessez-vous à vous-même : mourriez-vous s’il vous était défendu d’écrire ? Ceci surtout : demandez-vous à l’heure la plus silencieuse de la nuit : “Suis-je vraiment contraint d’écrire ?” Creusez en vous-même vers la plus profonde réponse. Si cette réponse est affirmative, si vous pouvez faire front à une aussi grave question par un fort et simple “je dois”, alors construisez votre vie sur cette nécessité. » R.M.R.
    Show book
  • Une chambre à soi - cover

    Une chambre à soi

    Virginia Woolf

    • 0
    • 0
    • 0
    Partant de l’analyse des interdits misogynes, solides remparts d’une supériorité masculine dont la réalité paraît sérieusement ébranlée, Virginia Woolf définit les conditions d’existence et la spécificité de la création pour les femmes. Il faut d’abord « une chambre à soi », dont la portée va bien au-delà du matériel.« Il suffit d’entrer dans n’importe quelle chambre de n’importe quelle rue pour que se jette à votre face toute cette force extrêmement complexe de la féminité… Car les femmes sont restées assises à l’intérieur de leurs maisons pendant des millions d’années, si bien qu’à présent les murs mêmes sont imprégnés de leur force créatrice.» V.W.
    Show book
  • Juan Clarós y Presas (1749-1827) - Monographie consacrée à Clarós et son époque - cover

    Juan Clarós y Presas (1749-1827)...

    Domingo Neuenschwander de Clarós

    • 0
    • 0
    • 0
    L’auteur de ce volume, Domingo Neuenschwander de Clarós, nous fait découvrir son ancêtre, Juan Clarós y Presas (1749-1827), un héros oublié par l’Histoire. 
    Voici le fruit de ses passionnantes recherches, en quête de ses propres racines. 
    Cet ouvrage, débordant de faits marquants ayant influencé le cours des deux guerres contre la France de 1793 à 1814, nous raconte des histoires extraordinaires de courage et de résistance dans 
    l’Ampurdan, à Gérone et au château de Sant Ferran de Figueres.
    Show book