Join us on a literary world trip!
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Subscribe to read the full book or read the first pages for free!
All characters reduced
Gustave Caillebotte (1848-1894) - cover

Gustave Caillebotte (1848-1894)

Victoria Charles, Nathalia Brodskaïa

Publisher: Parkstone International

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

Découvrez les fascinants chefs-d’œuvre de Gustave Caillebotte et promenez-vous sur les boulevards de son Paris du XIXe siècle aux côtés des membres distingués de la haute société de l’époque. Chaque œuvre est accompagnée de trois détails mettant en lumière tous les éléments charmants de l’héritage de cet artiste de talent. Gentilshommes, parisiens et proprets, travailleurs en plein labeur, boulevards parisiens baignés de soleil et barques nonchalantes dérivant sur la rivière, tout scintille dans l’Œuvre captivant de cet impressionniste peu connu. Bien qu’ayant organisé huit de leurs expositions, Gustave Caillebotte (1848-1894) est généralement négligé parmi ses légendaires camarades impressionnistes. Pourtant, un regard attentif à sa manière moderne de portraiturer la vie parisienne contemporaine est essentiel, ses compositions saisissantes attirant notre attention, nous happant au cœur de la réalité de cette société en constante mutation. Né dans une famille aisée de la bourgeoisie, Caillebotte savait mieux que personne ce que Paris avait à offrir, et, depuis son appartement situé derrière l’opéra, il peignit certains des paysages urbains atmosphériques pour lesquels il est particulièrement célèbre.
Available since: 04/11/2018.
Print length: 38 pages.

Other books that might interest you

  • Apocalypse - cover

    Apocalypse

    Camille Flammarion

    • 0
    • 0
    • 0
    Si le texte évangélique de l’Apocalypse est une des thématiques les plus représentées en histoire de l’art, ce n’est pas tant pour faire allégeance au texte sacré que pour sa représentation : celle de l’humanité en tant que telle. Véritable mise à nu (selon l’étymologie grecque), l’Apocalypse ouvre au peintre les portes d’un miroir psychologique infini. Et de poser la véritable question de sens, intrinsèque à toute condition humaine, celle de l’existence. C’est pourquoi des églises romanes jusqu’aux artistes contemporains tels que Bacon ou Cattelan, non sans oublier les Expressionnistes, ce livre revisite l’esthétique de la souffrance à travers les plus beaux chefs-d’oeuvre.
    Show book
  • La roche - cover

    La roche

    Jean-François Casabonne

    • 0
    • 0
    • 0
    Un homme aux racines emmêlées entame la quête de son identité alors que sur la terre qu’il vient d’acheter, sa pelle bute sur une pierre impossible à extraire du sol. Entre un père basque fantomatique, une mère sorcière, un frère surgi des limbes, une fille qui est et n’est pas la sienne et une femme qui après tout n’est peut-être pas la sienne non plus, le protagoniste fait le récit de sa vie. Entre la campagne québécoise reculée, un palais fantasmagorique en Auvergne et les montagnes brumeuses du pays basque, les souvenirs, les rêves et leurs correspondances mystérieuses tissent la toile de la vie d’un homme qui pourrait être tous les hommes. Ce voyageur égaré parle crûment, ressent profondément la beauté et la cruauté du monde, et livre finalement un témoignage d’une rare sincérité.
    Show book
  • Paul Klee et œuvres d'art - cover

    Paul Klee et œuvres d'art

    Donald Wigal

    • 0
    • 0
    • 0
    Paul Klee (Munchenbuchsee, 1879 – Muralto, 1940)
    La réputation de Klee était celle d’un artiste introverti et rêveur. C’est une image qu’il cultivait en partie lui-même. En 1911, Klee fut présenté à August Macke. Peu après, il rencontra Marc et Kandinsky. Ils l’accueillirent dans le groupe exposant sous le nom de Blaue Reiter et il contribua à leur almanach. En avril 1912, Klee se rendit à Paris et fut profondément impressionné par «l’Orphisme » abstrait de Robert Delaunay. L’art de Klee se distingue par sa diversité extraordinaire et son innovation technique. L’une de ses techniques les plus efficaces était en réalité très simple – le transfert à l’huile (le dessin avec une pointe affûtée au verso d’une feuille couverte de peinture à l’huile et couchée sur une autre feuille). Les effets collatéraux du procédé entraînaient l’apparition de taches de couleur dues au hasard. De cette façon, Klee parvint dans plusieurs oeuvres à  éhiculer une impression «spectrale ». De nos jours, l’un des plus célèbres tableaux de Klee est Der Goldfisch (Le Poisson rouge) de 1925. Un poisson lumineux brille vivement, en suspension dans un enfer aquatique. Klee fut  xtrêmement productif pendant les années du Bauhaus, mais en fin de compte, la prise du pouvoir par les Nationaux-Socialistes le poussa à quitter l’Allemagne avec sa femme pour sa Suisse natale. Les dernières oeuvres de Klee, dans lesquelles dominent les formes simplifiées et archaïques, montrent sa préoccupation pour la mortalité. Klee mourut en 1940, au terme d’une longue maladie.
    Show book
  • L’Erotisme Asiatique - cover

    L’Erotisme Asiatique

    Hans-Jürgen Döpp

    • 0
    • 0
    • 0
    Depuis Le Bain Turc du peintre français Ingres, la femme orientale représente le plaisir et la transgression de l’interdit. L’exotisme de ces corps, différents par leur couleur ambrée, a toujours fasciné les Européens, qu’ils soient navigateurs, militaires ou simples voyageurs. Ces contrées lointaines et mystérieuses ont contribué à développer le mythe de la femme asiatique qui offre des plaisirs raffinés. Il est vrai que, dans les cultures chinoises et japonaises, la femme doit répondre au désir de l’homme. Dans la tradition, une éducation particulière lui était dispensée, loin des tabous prescrits par notre civilisation occidentale. Dans cet ouvrage très richement illustré de splendides gravures chinoises et japonaises, d’objets d’ivoire fort anciens, c’est tout l’Orient qui chante un hymne au plaisir du corps, au jeu de l'amour. Le professeur Hans-Jürgen Döpp décrypte, dans un texte rigoureux, les règles plusieurs fois millénaires des rapports entre l’homme et la femme en Asie, sans négliger l’importance de l’Amour.
    Show book
  • Opium Les Fleurs du mal - cover

    Opium Les Fleurs du mal

    Donald Wigal

    • 0
    • 0
    • 0
    L’opium, cette substance autrefois utilisée à des fins rituelles contre la douleur et offrant l’accès à un univers artificiel, fut longtemps idéalisée par les artistes et les écrivains. baudelaire, malraux, cocteau, tous s’inspirèrent des nuages de la fée bleue pour créer. drogue sacrée ou bien pire des poisons, l’opium devint rapidement populaire en grandebretagne et source de commerce avec la chine impériale. ce titre présente de manière illustrée l’histoire et les rites quasi religieux de sa consommation.
    Show book
  • Pierre Paul Rubens - cover

    Pierre Paul Rubens

    Maria Varshavskaya, Xenia Yegorova

    • 0
    • 0
    • 0
    Mondialement célèbre pour ses nus sensuels, aux formes généreuses, Pierre Paul Rubens (1577-1640), était un artiste dont la préoccupation première était la sensualité. Ce maître baroque, célébrera toute sa vie les plaisirs et l’émerveillement que procure le corps. Il estimait que le corps humain était tout aussi naturel que les nombreux paysages qu’il peignait lorsqu’il était jeune. Dans ce texte brillamment illustré, María Varshavskaya et Xenia Yegorova observent le maître au travail, mettant l’accent de manière unique sur la vie et l’œuvre de Rubens.
    Show book