Instant satisfaction for your thirst for knowledge!
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Read online the first chapters of this book!
All characters reduced
Corps chinois couteau suisse - Une nouvelle sombre - cover

Corps chinois couteau suisse - Une nouvelle sombre

Thomas W. Baumgartner

Publisher: Emoticourt

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

Sans brutalité, ce récit à la première personne coule, s'insinue et nous transperce.Je suis une pute chinoise à Belleville à Paris en France. Je suis une prostituée mais ils disent une pute chinoise c'est comme ça qu'ils parlent de moi je les entends ils ne savent pas que je les comprends mais je les ai compris quasiment dès le premier jour où je suis arrivée à Belleville.Véritable mécanique de la pensée, l’écriture de Thomas Baumgartner nous entraîne dans les pas et dans la peau de cette « marcheuse » anonyme.EXTRAITJe ne suis pas le cliché de la pute non je n’ai pas un gamin qui m’attend chez une nourrice du côté de Canton et que je rêve de récupérer une fois que j’aurai assez de fric et que je ne récupérerai jamais parce que je n’aurai jamais assez de fric parce qu’à 30 euros la passe et même en étant tous les mois l’employée du mois on ne fait pas fortune sur le trottoir non les marcheuses ne gagnent rien à marcher je ne suis pas le cliché de la pute je suis juste une pute chinoise boulevard de Belleville Paris France.À PROPOS DE L'AUTEURThomas Baumgartner est journaliste et producteur à France Culture (Les Passagers de la nuit, L’Atelier du son, Supersonic...).

Other books that might interest you

  • Théâtre quand tu nous tiens - Contes satiriques - cover

    Théâtre quand tu nous tiens -...

    Jean Pézennec

    • 0
    • 0
    • 0
    L'auteur dissèque le désir de célébrité, qui attire nos contemporains telle une ampoule les moustiques. Au point de les rendre fous.Dans L'Académie des Douze, des comédiens en mal de reconnaissance sont prêts à tout, TOUT, pour se faire remarquer : Mais qu'est-ce qu'il faut faire pour que ces foutus journalistes se déplacent ? se lamentait Caignac, vidant un énième verre de Beaujolais. Qu'est-ce qu'il faut faire pour qu'ils s'intéressent à moi ?Dans Margui le Magnifique, un animateur télé s'éteint littéralement dès qu'il s'éloigne des projecteurs : Devait-on voir en lui un malade, ou la star absolue, star jusqu'au plus profond de sa substance organique ?Dans le troisième texte, Théâtre, quand tu nous tiens, l'auteur s'interroge : existe-t-il encore, aujourd'hui, d'autres individus que des comédiens ? Il allait atteindre ses cinquante ans et tout le monde attendait avec impatience de l'admirer dans le rôle du vieux sage regardant la vie avec le sourire désabusé de l'homme qui n'a plus d'illusions ou dans celui du trublion aux cheveux blancs montrant aux jeunes l'exemple d'une révolte restée intacte, lorsque soudain la belle mécanique se dérégla.Trois contes satiriques hilarants, d'une lucidité redoutable.EXTRAIT DE L'ACADÉMIE DES DOUZEScène ILa mise en scène avait été soignée, comme il se devait pour le festin inaugural d’une Académie de comédiens. À douze heures douze, Jean-Christophe Caignac – l'auteur-interprète d'un one-man-show hilarant qui malheureusement n’avait jusqu’alors pas rencontré son public – frappa dans ses mains.Les douze premières mesures de la Valse Numéro Douze de Chopin retentirent. Les portes des cuisines de Chez Brouant s’ouvrirent, et un garçon en smoking noir et gants blancs apparut, portant un grand plat d’argent recouvert d’une cloche autour de laquelle étaient disposées en étoile douze pointes d’asperges. Au rythme lent de la Valse Numéro Douze de Chopin, dont les douze premières mesures sortaient en boucle de douze haut-parleurs, il s’avança avec solennité vers la table numéro douze, sur laquelle étaient disposés douze couverts et autour de laquelle étaient assis onze des membres de la toute nouvelle Académie des Douze. Pourquoi onze membres seulement et non pas douze ? La question n’avait pas manqué d’être posée par l’unique journaliste présente, une pigiste du journal Paris-Soir.À PROPOS DE L'AUTEURJean Pézennec est né et vit à Nantes, où il est enseignant-chercheur en mathématiques. À partir de 1985, il signe sous le pseudonyme de Jean Legeay des sketches pour le café-théâtre et la télévision ainsi que des spectacles de théâtre d’ombres satiriques et des spectacles pour enfants. En 2001, il se lance en parallèle dans l'écriture de nouvelles et de proses courtes, à la tonalité souvent humoristique.
    Show book
  • Comme un vertige - Par le Prix Goncourt de la Nouvelle 1978 - cover

    Comme un vertige - Par le Prix...

    Christiane Baroche

    • 0
    • 0
    • 0
    Dans sa première nouvelle publiée en numérique, Christiane Baroche livre le portrait de Claudia, femme fatale.Dans le sillage de Claudia, femme libre et fatale, le portrait en creux des hommes qui la suivent et des femmes qui l’envient.L'auteur évoque l'effet du désir et de la jalousie dans un style parfaitement maîtrisé.EXTRAITClaudia laissait courir, laissait mûrir les venins derrière elle. Or, elle ne patientait pas après les hommes ni ne les sollicitait, seule son indifférence invitait, semble-t-il, sans quémander. Difficile d'expliquer l'effet qu'elle avait sur ces messieurs, elle se tenait devant eux... comme un gouffre, voilà, susceptible d'avaler les désirs, ceux des jeunes. Ceux des plus vieux étaient... éteints, ou édifiés depuis longtemps.À PROPOS DE L'AUTEURChristiane Baroche est née le 20 janvier 1935 à Paris. Biologiste et chercheur de 1958 à 1999 (principalement à l’Institut Curie), écrivain depuis 1975, elle affectionne tout particulièrement les nouvelles depuis la lecture, à l’âge de 8 ans, des Sabines de Marcel Aymé. Un genre pour lequel elle a été trois fois primée : prix Drakkar en 1975, Goncourt de la nouvelle en 1978 et Grand Prix de la nouvelle de la Société des Gens de Lettres (SGDL) en 1994.
    Show book
  • Carnaval - Recueil de nouvelles - cover

    Carnaval - Recueil de nouvelles

    Alexis Santuary

    • 0
    • 0
    • 0
    Dans un style explosif teinté d’un comique rageur, un premier recueil de nouvelles où réalité et fantasmes se rejoignent. Que faire lorsque Dieu lui-même monte une machination contre vous ? Quel événement prodigieux s’est-il produit le jeudi 13 avril ? Pourquoi Charles Bronson se trouve-t-il invoqué à Notre-Dame de Paris ?Les amateurs de l’humour féroce des Monthy Python vont se régaler !EXTRAITIl y a trois semaines. Un jeudi matin, pour être précis. Je venais de me laver, euh non, lever, pardon, j’étais encore plus fatigué que la veille, avant de me coucher. J’avais dormi d’un sommeil fiévreux, le genre qui vous crève plus qu’autre chose. En clair j’étais lessivé, je serais bien allé me recoucher. Mais il faut partir au travail pour gagner le pain de chaque jour, hein...Je me dis que la journée va être longue, très longue. Je me dis que mon emploi me fait suer, que mes patrons sont vraiment une bande de sales rats d’exploiteurs, que ma femme vieillit et enlaidit à vue de nez, que le temps passe bien vite tout de même... Qu’elle aurait pu se moucher au lieu de renifler toute la nuit.À PROPOS DE L'AUTEURAlexis Santuary est né en 1979 et vit à Paris. Il a fait des études de lettres et travaille dans le milieu journalistique. Avec les droits d’auteur de Carnaval, il compte s’offrir un domaine viticole en Toscane dans le Val d’Orcia et une Chevrolet Corvette C2 « Sting Ray » modèle 1967, avant de publier Carnaval 2, un spin-off centré sur la vie érotique de Michel Tapin qui s’insérera de manière ingénieuse dans une ellipse narrative de La Route des Flandres de Claude Simon.
    Show book
  • Ariane et 4 nouvelles - cover

    Ariane et 4 nouvelles

    Anton Tchekhov

    • 0
    • 0
    • 0
    Ces cinq nouvelles, comme la première - ma femme-  d'Anton Tchekvov ont pour sujet principal : la condition féminine. Toutes ces femmes, vues par les hommes narrateurs, ou qui prennent la parole parlent de leur soif de changement, leurs rêves d’émancipation...
    Show book
  • Fernandel - cover

    Fernandel

    Fernandel

    • 0
    • 0
    • 0
    Fernandel, de son vrai nom Fernand Joseph Désiré Contandin, est un chanteur et acteur français né le 8 mai 1903 à Marseille et mort le 26 février 1971 à Paris. Il fut durant plusieurs décennies l'une des plus grandes stars du cinéma français. Comique emblématique du cinéma d'après-guerre, beaucoup de ses films sont devenus des classiques, comme Le Schpountz ou La Cuisine au beurre, au même titre que plusieurs de ses personnages, à l'image de Don Camillo. Il a également brillé dans des compositions plus dramatiques. Chanteur populaire, il a également laissé une discographie importante, parsemée là aussi de classiques tels que Félicie aussi, Ignace ou Le Tango corse.
    Show book
  • Les voyages de Gulliver - Les plus beaux contes pour enfants - cover

    Les voyages de Gulliver - Les...

    Jonathan Swift

    • 0
    • 0
    • 0
    Où l’on voit Lemuel Gulliver, chirurgien de marine, naviguer vers Bristol. Après un naufrage, il se retrouve sur l’île de Lilliput, dont les habitants, les Lilliputiens, ne mesurent qu'environ six pouces de haut (env. 15 cm). Plusieurs aspects de la société lilliputienne semblent bien plus avancés que l'Angleterre de l'époque, pourtant les peuples passent leur temps à faire la guerre. Après bien des aventures, Gulliver découvre l'origine de la guerre entre Lilliput et Blefuscu qui est l'île voisine : un roi a voulu imposer le côté par lequel devaient être cassés les œufs à la coque ; d'où le nom des partisans de chaque doctrine, les Gros-boutiens et les Petits-boutiens. Swift tend à y démontrer le ridicule des dogmes.
    Show book