Join us on a literary world trip!
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Subscribe to read the full book or read the first pages for free!
All characters reduced
Chagall - cover

Chagall

Sylvie Forrestier

Publisher: Parkstone International

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

Marc Chagall (Vitebsk, 1887 – Saint-Paul-de-Vence, 1985)
Chagall est né dans une famille juive de stricte obédience pour laquelle l’interdit de représentation de la figure humaine avait valeur
de dogme. Après un échec à l’examen d’entrée à l’école des Arts et Métiers du baron Stieglitz, Chagall intègre plus tard celle fondée par
la Société impériale d’encouragement des Beaux-Arts dirigée par Nicolas Roerich.
En 1910, il s’installe à Paris qui sera son «second Vitebsk ». Chagall retrouve à la Ruche de nombreux compatriotes attirés, eux aussi, par le prestige de Paris. Lipchitz, Zadkine, Archipenko, Soutine qui maintiendront, autour du jeune peintre, le parfum de sa terre natale. Les auteurs des premières études sur Chagall relevaient déjà que Paris avait influencé sa manière picturale, avait apporté une nervosité
frêle et une netteté aux lignes qui répondent avec assurance et justesse à la couleur et pour beaucoup, la commandent. L’observateur le plus attentif, le plus passionné, se révèle parfois incapable de distinguer le Chagall «de Paris » du Chagall «de Vitebsk ».
L’artiste n’est pas contradictoire ni «dédoublé », mais il demeurait constamment ouverts, regardant en lui et autour de lui, considérant le
monde environnant, les idées de son époque, les souvenirs du passé. Chagall est doué d’une sorte «d’immunité stylistique », il
s’enrichit sans rien détruire de sa propre structure. Il s’enthousiasme, apprend en toute ingénuité, se défait de la maladresse juvénile, mais sans perdre son «authenticité ». Parfois, c’est comme s’il regardait le monde à travers le prisme magique de l’école de Paris.
Alors il engage un jeu tout en finesse et en sérieux avec les découvertes du tournant du siècle, alors l’adolescent se considère, ironique et songeur, dans un miroir où s’unissent tout naturellement les acquis picturaux de Cézanne, la spiritualisation fragile de Modigliani, les rythmes complexes des plans qui rappellent les expériences des premiers cubistes (Autoportrait devant le chevalet, 1914).
Cependant, au-delà des analyses qui, aujourd’hui, éclairent les sources judéo-russes du peintre, les filiations formelles héritées ou
empruntées, mais toujours sublimées, une part de mystère demeure dans l’art de Chagall. Ce mystère tient peut-être à la nature même de
cet art qui puise dans le souvenir.
Available since: 07/01/2011.

Other books that might interest you

  • L'homme et la nature - Comment faire renaître ce lien secret - cover

    L'homme et la nature - Comment...

    Peter Wohlleben, Lise Deschamps

    • 0
    • 0
    • 0
    À partir des dernières découvertes scientifiques et de ses propres observations, le forestier le plus célèbre du monde nous ouvre les yeux sur les interactions secrètes entre l’homme et la nature.Les plantes réagissent positivement au toucher humain et sont capables d’entendre.Les arbres dorment, ressentent la douleur et ont comme un coeur qui bat. Notre tension artérielle se normalise à leur voisinage et la couleur verte nous apaise.En conteur incomparable, l'auteur de La Vie secrète des arbres nous révèle un cosmos où l’homme n’est pas un être supérieur mais fait partie d’un tout, à l’égal de chaque plante, de chaque animal. Il nous donne des conseils pratiques pour transformer nos promenades en aventures et aiguiser nos sens. Il nous fait prendre conscience que respecter la nature, c’est nous protéger.Le nouvel opus de l’auteur de La Vie secrète des arbres nous surprend encore une fois et nous révèle mille et une merveilles sur la nature et les liens que nous entretenons avec elle.
    Show book
  • J’ai épousé un Médecin de la Bite qui soigne aussi les femmes - cover

    J’ai épousé un Médecin de la...

    Madeline Zech Ruiz

    • 0
    • 0
    • 0
    Les chiffres sont dévastateurs et personne ne veut en parler.Plus de la moitié des hommes de ce pays sont touchés par des troubles de l’érection à un moment ou à un autre de leur vie.Trop d’entre eux sont diagnostiqués avec un cancer de la prostate ou ont des problèmes pour uriner.Les femmes ne leur sont nullement inférieures avec leurs problèmes persistants d’excitation sexuelle, d’orgasme ou de douleur pendant les rapports sexuels. Si vous mettez tout cela dans le même panier, vous aurez de trouble de l’excitation sexuelle.Si on y rajoute une « installation sanitaire » défectueuse comme l’incontinence pour les deux sexes, on ressent d’autant plus le besoin de rire et de pleurer en même temps. Mais je vous le déconseille, sinon vous commencez à goutter !Bien qu’il n’y ait pas de quoi rire, parler d’urologie sera la chose la plus divertissante que vous ayez jamais eue avec vos amis les plus proches. Ajoutez ce livre, et les rires sont préprogrammés, tout en obtenant les réponses à ce qui se passe en bas. Trouvez les réponses à la question de savoir comment remettre votreinstallation sanitaire en état de marche et retrouver votre qualité de vie.Peu importe l’orientation sexuelle de chacun, ce livre se concentre sur le fonctionnement des pénis et des vagins et sur la manière dont ils peuvent influencer la qualité de vie.En fin de compte, nous sommes tous semblables les uns aux autres en raison de nos installations sanitaires et de tout ce qui va avec. C’est du bon sens de connaître la vérité sur l’installation sanitaire humain. L’urologie nous rappelle qu’on doit toujours essayer d’être gentil avec tout le monde, même si on croit qu’onJ’AI ÉPOUSÉ UN MÉDECIN DE LA BITE QUI SOIGNE AUSSI LES FEMMES est différent. Les problèmes urologiques sont des régulateurs de la race humaine.Depuis presque 20 ans, l’auteur est mariée à son mari, médecin en urologie reconstructive, le « Médecin de la Bite ».Il possède l’un des cabinets médicaux les plus visités de la ville. C’était donc du gâteau pour elle de faire une liste des dix problèmes urologiques les plus fréquents chez les hommes et les femmes.En tant qu’épouse du Médecin de la Bite, l’auteur raconte des situations médicales urologiques de manière sensible et humoristique.Ce livre est suffisamment sensible pour que tout homme puisse le lire, suffisamment drôle pour que toute femme puisse l’apprécier et suffisamment instructif pour en donner un exemplaire à un ami. L’épouse du Médecin de la Bite vous donne la sécurité et l’acceptation nécessaires pour pouvoir parler de toutes les questions urologiques et vous encourage à embrasser vos installations sanitaires.
    Show book
  • James McNeill Whistler - cover

    James McNeill Whistler

    Patrick Chaleyssin

    • 0
    • 0
    • 0
    Whistler (Lowell, 1834 – Londres 1903)
    Whistler surgit à un moment crucial de l'histoire de l'art et il joue un rôle de précurseur. Il a, comme les Impressionnistes, la volonté d'imposer ses idées. Son oeuvre se déroule en quatre périodes. Dans une première période de recherche, l'artiste est influencé par le réalisme de Courbet et par le japonisme. Puis Whistler trouve son originalité
    avec les Nocturnes et la série des Cremorne Gardens en s'opposant à l'académisme qui veut qu'une oeuvre d'art raconte une histoire. Lorsqu'il peint le portrait de sa mère, Whistler l'intitule Arrangement en gris et noir (p.31), ce qui est significatif de ses théories esthétiques. S'il dépeint les jardins de plaisir de Cremorne, ce n'est pas pour y figurer, comme Renoir, des personnages identifiables, mais pour saisir une atmosphère. Il aime les brumes des bords de la Tamise, les lumières blafardes, les cheminées d'usine. C'est la période au cours de laquelle il fera figure de précurseur et d'aventurier de l'art ; au bord de l'abstraction, il choque ses contemporains. La troisième période est surtout dominée par ses portraits en pied : c'est elle qui lui apportera la gloire. Mais il saura insuffler à un genre pourtant classique sa profonde originalité. Il restitue les personnes dans leur environnement : cela donne une étrange présence aux modèles. Il crée des portraits qualifiés de médiums par ses contemporains et dont Oscar Wilde s'inspirera pour écrire son Portrait de Dorian Gray. Enfin, vers la fin de sa vie, l'artiste réalise des paysages et des portraits dans la grande tradition, très influencé par Velazquez. Whistler fera preuve d'une impressionnante rigueur en faisant sans cesse coïncider son oeuvre avec ses théories. Il n'hésitera pas à croiser le fer avec les théoriciens de l'art les plus célèbres.
    Sa personnalité, ses foucades, son élégance, en font un sujet idéal de curiosité et d'admiration. Ami proche de Mallarmé, admiré par Marcel Proust, dandy provocateur, mondain ombrageux, artiste exigeant, il fut un novateur audacieux.
    Show book
  • Nature Morte - cover

    Nature Morte

    Victoria Charles

    • 0
    • 0
    • 0
    Cézanne vécut grâce à une tasse de thé, ou plutôt c’est dans une tasse de thé qu’il réalisa qu’il y avait quelque chose de vivant. Il sut élever la représentation d’une nature morte à un tel niveau qu’elle n’en était plus inanimée. Vassily Kandinsky disait à propos de l’artiste français : « Il peignait ces choses comme des êtres humains parce qu’il était doté de la capacité à deviner la vie intérieure de celles-ci ». En plus de Cézanne, ce livre se consacre aux natures mortes peintes par d’autres grands artistes tels que Van Gogh, Matisse, Chardin, et Picasso.
    Show book
  • Ukiyo-E - cover

    Ukiyo-E

    Edmond de Goncourt

    • 0
    • 0
    • 0
    L’Ukiyo-e (« images du monde flottant ») est un courant artistique japonais qui naquit pendant la période prospère de l’Edo (1615-1868). Caractéristiques de cette période, les estampes sont l’œuvre collective d’un artiste, d’un graveur et d’un imprimeur. Développées en raison de leur faible coût grâce à l’évolution de la technique, elles représentent la vie quotidienne, les femmes, les acteurs du théâtre kabuki ou encore les lutteurs de sumo. Le paysage s’imposera ensuite comme l’un des sujets favoris. Moronobu, le fondateur, Shunsho, Utamaro, Hokusai ou encore Hiroshige sont les artistes les plus réputés de ce mouvement. En 1868, le Japon s’ouvre à l’Occident. La maîtrise de la technique, la finesse des œuvres et la précision graphique séduisent immédiatement l’Occident et influencent les plus grands tels les impressionnistes, Van Gogh  ou Klimt. C’est la période dite du « Japonisme ». A travers une analyse thématique, Woldemar von Seidlitz et Dora Amsden soulignent en filigrane l’influence immense qu’eut ce mouvement sur toute la scène artistique occidentale. Ces magnifiques estampes représentant l’évolution de l’idéal féminin, la place des dieux, ou l’importance accordée au paysage, sont aussi le précieux témoignage d’une société aujourd’hui révolue.
    Show book
  • Diego Rivera - cover

    Diego Rivera

    Gerry Souter

    • 0
    • 2
    • 0
    « Je connaissais Diego Rivera, le muraliste mexicain, bien avant de découvrir les nombreux autres « Diego Rivera » qui hantèrent le monde du début du XXe siècle à la fin des années 1950. […] Si ses peintures de chevalet et ses dessins forment une grande part de ses œuvres de jeunesse comme de la maturité, ses peintures murales uniques font exploser les murs par la virtuosité de leur composition époustouflante. Sur ces murs s’exposent tout à la fois l’homme, sa légende et ses mythes, son talent technique, son intensité narrative et les convictions idéologiques qu’il aimait afficher. » (Gerry Souter) Dépassant son admiration, Gerry Souter, auteur du remarquable Frida Kahlo, n’hésite pas à ramener Diego Rivera à une dimension humaine, en constatant ses choix politiques, ses amours, et « qu’au fond de lui bouillonnait le Mexique, langue de ses pensées, sang de ses veines, azur du ciel au-dessus de sa tombe. »
    Show book