You wouldn't limit the air you breathe. Why limit your readings?
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Read online the first chapters of this book!
All characters reduced
Perles d'accueil - Quand la solidarité s'organise - cover

Perles d'accueil - Quand la solidarité s'organise

Ouvrage Collectif

Publisher: Mardaga

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

Des milliers de personnes se sont relayées au quotidien pour apporter leur soutien auprès des réfugiés depuis 2015 en Belgique. 
 
En septembre 2015 s’est créée la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés en réaction aux politiques belges peu enclines à trouver des solutions durables et humaines à la crise migratoire que traverse le pays ces dernières années. Depuis sa création, des milliers de personnes se sont relayées au quotidien pour apporter leur soutien auprès des réfugiés, sous la forme d’un repas, d’un hébergement, d’un soutien psychologique ou logistique, jusqu’à être inquiétée par la justice pour certaines d’entre elles. Conscientes qu’un tel élan de solidarité raconte beaucoup sur le fonctionnement actuel de nos démocraties et témoigne d’une certaine façon du fossé qui semble se creuser entre les politiques et les citoyens sur des questions essentielles de société, les éditions Mardaga ont choisi de participer au débat en éditant ce recueil de Perles, à savoir une sélection des meilleurs témoignages partagés sur Facebook (40 000 followers) par les bénévoles du mouvement – accueillants ou chauffeurs –  sur leur expérience d’accueil. Les textes, souvent touchants, parfois drôles, toujours sincères, sont entrecoupés des billets d’humeur de Mehdi Kassou, Adriana Costa Santos, Edgar Szoc, Xavier Deutsch, Cédric Herrou, Alexis Deswaef, Guillaume de Stexhe, Irène Kaufer, Françoise Gemenne et Philippe Hensmans, et portés par l’excellent travail de l’illustratrice Élise Neirinck. L’entièreté des droits d’auteur de ce livre sera versée à la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés / BXLRefugees. 
 
Des textes, souvent touchants, parfois drôles, toujours sincères ! Ce recueil de Perles est une sélection des meilleurs témoignages partagés sur Facebook par les bénévoles du mouvement – accueillants ou chauffeurs –  sur leur expérience d’accueil. 
 
EXTRAIT 
 
Nous sommes en octobre 2017. Il est huit heures du matin. Je demande à Samy de ne pas réveiller Mustapha. « Il est extrêmement fatigué, tu sais, ça fait plusieurs nuits qu’il dort très peu ou même pas. » Samy en profite pour se blottir sous la couverture, bien au chaud, dans notre lit. Mais la curiosité l’empêche bien vite de tenir le poste et, quelques minutes plus tard… « Papa, est-ce que tu peux demander à Mustapha s’il veut jouer avec moi ? » Mustapha, à moitié endormi, n’a pas besoin de traduction et, quand je me lève, ils sont déjà en train de jouer à la PlayStation. Il n’aura fallu qu’une nuit passée sous notre toit pour que Mustapha, cet inconnu, devienne aux yeux de Samy le copain de papa, puis très vite son copain aussi, qui n’a pas de maison et vient donc dormir dans la nôtre. Normal. 
Quelques jours avant pourtant, Mustapha s’était réveillé au parc, entouré de policiers s’élançant pour saisir les dormeurs et les emmener menottés, au son des cris d’alarme, des gens à peine réveillés et ensuite debout en sursaut, des coups de pied, des colsons, des gens qui courent, crient et laissent tout derrière eux pour sauver leur peau, leur paix, leur espoir, leur liberté. Des adolescents à pieds nus, des femmes jetées à terre par d’autres femmes, des hommes âgés tétanisés par la peur, des combis de police remplis de gens, des très jeunes gens, qui n’ont commis d’autre crime que celui de fuir leur pays et d’autre infraction que celle de n’avoir pas de papiers. 
 
CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE 
 
C'est un chef-d'oeuvre ? oui, à bien des égards. Les contributeurs ont certes, pour la plupart, la plume facile et le style agréable. Mais, soyons de bon compte, c'est pas Victor Hugo. Mais au-delà du chef d'oeuvre de littérature, c'est simplement l'humanité qui se dégage de ces histoires simples de rencontres.- Ninule - Babelio

Other books that might interest you

  • Être ici est une splendeur - cover

    Être ici est une splendeur

    Marie Darrieussecq

    • 0
    • 0
    • 0
    « Je sens en moi une trame douce, vibrante, un battement d’ailes tremblant au repos, retenant son souffle. Quand je serai vraiment capable de peindre, je peindrai ça. » Lorsqu’elle écrivit ces mots, Paula Modersohn-Becker (1876-1907) n’était pas encore une artiste, mais une jeune femme aspirant à le devenir. Bien consciente des limites qui l’entravaient encore, mais résolue à ne pas céder sur son dessein (…). C’est cette obsession de la vérité qui a frappé Marie Darrieussecq la première fois qu’elle s’est trouvée face à un tableau de l’artiste allemande : sur la toile figurent une mère et son enfant qui « se câlinent du bout du nez », et dans cette scène de tendresse, « ni mièvrerie, ni sainteté, ni érotisme : une autre volupté. Immense. Une autre force. Tout ce que je savais en regardant cette toile, c’est que je n’avais jamais rien vu de tel ».Autant qu’un récit biographique, nourri des lettres et des écrits personnels de Paula M. Becker – morte à 31 ans, dix-huit jours après avoir donné naissance à sa fille, Mathilde -, c’est une réflexion sur son geste esthétique que mène Marie Darrieussecq dans cet opus précis, épuré, profond. Une interrogation sur la nouveauté et le secret de l’intensité de cette peinture sans ombre ni perspective, centrée sur le motif féminin, à laquelle s’est vouée celle qui fut par ailleurs l’amie de Rilke et de son épouse, la sculptrice Clara Westhoff ». Nathalie Crom, Télérama, 12 avril 2016.Marie Darrieussecq a contribué à l’exposition consacrée à Paula Modersohn-Becker par le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris (avril-août 2016). Première du genre, celle-ci a rassemblé une centaine de tableaux ainsi que des carnets et lettres de l’artiste. Elle a mis en valeur l’importance de Paris dans la vie et la formation de la jeune Allemande, qui y a rencontré les plus grands : Rodin, Cézanne, Gauguin, le Douanier Rousseau, Picasso, Matisse.
    Show book
  • La Carte et le Territoire de Michel Houellebecq (Analyse approfondie) - Approfondissez votre lecture des romans classiques et modernes avec Profil-Litterairefr - cover

    La Carte et le Territoire de...

    Profil-litteraire.fr, Aurélia...

    • 0
    • 0
    • 0
    Retrouvez dans cette analyse approfondie de La Carte et le Territoire de Michel Houellebecq tout ce que vous devez savoir sur ce bestseller !Jed Martin est artiste peintre et photographe. Son leitmotiv ? « La carte est plus intéressante que le territoire. » Il rencontre ainsi le succès grâce à des photographies de cartes Michelin, qui ont été une véritable révélation esthétique pour l'artiste. Le récit de sa vie avec Olga, son exposition, le meurtre de Michel Houellebecq ainsi que ses nombreux voyages sont pour lui l'occasion de s'interroger sur le monde, l'homme, l'art et le langage. Que contient cette analyse d'oeuvre ?Après avoir détaillé la biographie de Michel Houellebecq, Aurélia Hetzel nous transporte directement au sein de l'histoire de La Carte et le Territoire, qu'elle résume en mêlant aussi bien les réflexions de Jed Martin sur le monde que l'histoire de sa vie. Elle se penche ensuite sur le contexte qui a vu naître ce roman, la France du XXIe siècle dont l'auteur dresse le portrait et sur laquelle il pose un regard critique. Les personnages du roman, autant Jed Martin, Jean-Pierre Jasselin que Michel Houellebecq, sont alors soumis à une analyse rigoureuse. Vient ensuite l'étude des thématiques principales de l'oeuvre : l'art, l'amour, le travail, le corps ou encore la France sont autant de thématiques qui s'entrecroisent et se répondent continuellement dans le roman. L'analyse du style de Houellebecq fait l'objet du chapitre suivant, tandis que l'étude de la réception de ce bestseller clôt l'analyse littéraire. 
    Show book
  • Van Gogh Le soleil en face - cover

    Van Gogh Le soleil en face

    Pascal Bonafoux

    • 0
    • 0
    • 0
    Une tombe dans un cimetière de l'Île-de-France : "Vincent Willem Van Gogh, né à Groot-Zundert (Hollande) le 30 mars 1853, mort à Auvers-sur-Oise (France) le 29 juillet 1890." Ces informations laconiques évoquent à elles seules en filigrane le parcours d'une vie : le pasteur que Vincent aurait voulu être dans son pays natal, comme son père, comme son grand-père ; l'errant qu'il fut, à Bruxelles, Amsterdam, La Haye, Paris, Arles, Saint-Rémy-de-Provence et Auvers enfin. Mais là n'est pas l'essentiel. Au-delà d'un récit de doutes, de mécomptes, de misères, de maladies, de solitude, d'exil et de crises... l'univers de Vincent, c'est la peinture. À elle seule il a voué sa vie, parce que c'est par elle et pour elle qu'il a lutté contre tous et contre lui-même. Inlassablement, il peignit le soleil. Jusqu'à la fin. Jusqu'au suicide. C'est à la réalité qu'est la peinture que Pascal Bonafoux veut conduire, toujours.Avec sa voix profonde teintée d'absolu et une empathie réelle, le comédien Bernard Métraux retrace, au présent, l'itinéraire tragique et banal d'un génie vers son destin.
    Show book
  • Dernier automne Last Autumn - cover

    Dernier automne Last Autumn

    Pierre Monette

    • 0
    • 0
    • 0
    En septembre, Diane apprend qu’elle est atteinte d’un cancer incurable : elle a de deux à trois mois devant elle. Elle décide d’affronter la réalité et de préparer sa mort. Son courage, sa lucidité, son refus du drame étonneront ses proches et ses médecins. Et quand il s’agira de faire ses adieux à la mer — à Martha’s Vineyard —, rien ne pourra arrêter Diane. Touchant aux larmes, et pourtant magnifique, frémissant (...). Dernier automne est aussi une réflexion sur la mort et sur l’humilité à laquelle elle nous contraint. Marie-Claude Fortin, La Presse Avec ce texte sur la mort, Pierre Monette signe probablement les plus belles pages qu’il m’ait été donné de lire sur l’amour. Michel Vézina, Ici
    Show book
  • L'Ecrivain - Jean Teulé - Entretien inédit par Jean-Luc Hees - cover

    L'Ecrivain - Jean Teulé -...

    Jean-Luc Hees, Jean Teulé

    • 0
    • 0
    • 0
    C’est par la bande-dessinée que Jean Teulé investit le monde des livres : d’abord publié dans la revue L’Écho des Savanes, il publie son premier album, Virus, dès 1980, âgé alors de 27 ans. Encore très prolixe dans ce domaine (il a signé ou co-signé près de 20 albums), il est aujourd’hui davantage connu du grand public pour ses romans : Darling, Je, François Villon, Le Magasin des Suicides, Le Montespan, Fleur de tonnerre… Dans ces textes, bien souvent construits sur une réalité historique, il sait à la fois parler d’amour et d’humanité, tout en maniant une plume cynique, parfois très crue, ce qui lui procure une vraie singularité d’écriture. 
    D’où tire-t-il cette originalité ? Sa passion pour l’histoire porte-t-elle son métier d’écrivain ? Quels ponts fait-il entre sa pratique de dessinateur et celle de romancier ? Il revient, auprès de Jean-Luc Hees, sur plus de trente ans de création.« À chaque fois que je démarre un livre, j’ai l’impression d’être à poil ! [...] Écrivain, ce n’est pas un métier d’artisan, mais d’artiste, on ne fait que des prototypes.» Jean Teulé
    Show book
  • Andromaque de Jean Racine (Analyse approfondie) - Approfondissez votre lecture des romans classiques et modernes avec Profil-Litterairefr - cover

    Andromaque de Jean Racine...

    Catherine Castaings, ...

    • 0
    • 0
    • 0
    Retrouvez dans cette analyse approfondie d'Andromaque de Racine tout ce que vous devez savoir sur cette grande tragédie !Andromaque, veuve d'Hector, se voit livrée avec son fils Astyanax à Pyrrhus, roi grec, à l'issue de la guerre de Troie. Réduite à l'état d'esclave, celle qui aurait dû devenir reine de Troie doit à présent repousser les avances de son maître, qui désire en faire sa femme, tout en déjouant les intrigues d'Hermione, promise à Pyrrhus et jalouse de la Troyenne. Car Andromaque veut rester fidèle à la mémoire de son défunt époux. Mais que faire lorsque Pyrrhus met la vie d'Astyanax dans la balance ? Pourra-t-elle sauver son fils tout en conservant son honneur ?Que contient cette analyse d'oeuvre ?L'analyse réalisée par Catherine Castaings s'attache tout d'abord à présenter la biographie du dramaturge talentueux que fut Jean Racine. Par la suite, après avoir résumé l'oeuvre et détaillé le contexte du XVIIe siècle français qui l'a vu naître, Catherine Castaings se penche sur les différents personnages de la tragédie, depuis Oreste jusqu'à Pyrrhus, sans oublier Hermione et, bien sûr, Andromaque elle-même. Quatre grandes thématiques inhérentes à l'oeuvre sont alors étudiées : le statut des vainqueurs et des vaincus dans l'Antiquité, la passion amoureuse, le pouvoir face au devoir et l'art de la manipulation. L'analyse du style de Jean Racine fait l'objet du chapitre suivant, tandis que l'étude de la réception de cette œuvre à l'époque et à travers les siècles clôt l'analyse littéraire.
    Show book