Join us on a literary world trip!
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Subscribe to read the full book or read the first pages for free!
All characters reduced
Le Musée Vincenzo Vela de Ligornetto - cover

Le Musée Vincenzo Vela de Ligornetto

Marc-Joachim Wasmer

Publisher: Gesellschaft für Schweizerische Kunstgeschichte

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

Le Musée Vincenzo Vela, la plus importante maison d’artiste conservée en Suisse, est l’une des plus intéressantes d’Europe du point de vue historique et culturel. La demeure abrite la quasi-totalité des originaux en plâtre du sculpteur tessinois Vincenzo Vela (1820–1891). Né à Ligornetto, Vela fut un éminent représentant du réalisme en sculpture et un ardent défenseur – à Milan et à Turin – des causes du Risorgimento, vaste mouvement qui visait à l’unification de l’Italie. Au sommet de sa notoriété, Vela fit construire dans son village natal une magnifique maison-atelier où, de retour au pays, il présenta les modèles en plâtre grandeur nature de ses chefs-d’œuvre dans une salle d’exposition expressément aménagée à cet effet. Dans le respect des dernières volontés de son père, Spartaco Vela légua, en 1892, la propriété des lieux à la Confédération suisse. Ouvert en 1898, le musée a été restauré entre 1998 et 2001 sur un projet de l’architecte Mario Botta. Le Musée – où sont également conservés des archives et des documents scientifiques – organise régulièrement des expositions temporaires, des activités de médiation culturelle, des colloques, des conférences et des concerts.
Available since: 04/30/2020.
Print length: 84 pages.

Other books that might interest you

  • L’Art de l’Inde - cover

    L’Art de l’Inde

    Vincent Arthur Smith

    • 0
    • 0
    • 0
    Si le « palais de l’amour » autrement connu sous le nom de Taj Mahal, est considéré comme l’emblème de l’art de l’inde, il n’en est pas pour autant l’unique représentant. Caractéristique par son élégance, sa splendeur et ses influences perses et européennes, l’art de l’inde se manifeste aussi bien dans l’architecture, la peinture que dans les arts décoratifs.
    Show book
  • Le Caravage - cover

    Le Caravage

    Felix Witting, M.L. Patrizi

    • 0
    • 0
    • 0
    Le Caravage (Michelangelo Merisi) (Caravaggio, 1571 – Porto Ercole, 1610)
    Après avoir séjourné à Milan durant son apprentissage, Michelangelo Merisi arriva à Rome en 1592. Là, il commença à peindre en faisant preuve de réalisme et de psychologie dans la représentation de ses modèles. Le Caravage était aussi versatile dans sa peinture que dans sa vie. Lorsqu'il répondait à de prestigieuses commandes de l'Eglise, son style dramatique et son réalisme étaient considérés comme inacceptables. Le clair-obscur existait bien avant que le Caravage n'arrive sur scène, mais ce fut lui qui établit définitivement cette technique, obscurcissant les ombres et rivant son sujet à la toile par un rayon de lumière aveuglant. Son influence fut immense, et se propagea d'abord grâce à ses disciples plus ou moins directs. Célèbre de son vivant, le Caravage exerça une immense influence sur l'art baroque. Les écoles génoise et napolitaine s'inspirèrent de son style, et le grand développement de la peinture espagnole au XVIIe siècle était en liaison directe avec ces écoles. Dans les générations ultérieures, les peintres les plus doués oscillèrent toujours entre la vision du Caravage et celle de Carracci.
    Show book
  • L’ABC des Styles - cover

    L’ABC des Styles

    Émile Bayard

    • 0
    • 1
    • 0
    Vous vous êtes déjà demandé pourquoi votre plafond ressemble aux voûtes d'une cathédrale gothique ? Ou bien pourquoi le bâtiment où vous travaillez est si différent des autres ? L' ABC des Styles vous invite à explorer les différents styles de l'architecture et de la décoration intérieures, depuis l'Antiquité jusqu'aux années quarante. Des châteaux et palaces de l'aristocratie française aux églises monastiques dominicaines du Moyen Âge, partez en voyage à travers l'Histoire ! Souvent, les bouleversements politiques impliquent des transformations dans les styles artistiques. En Europe, plusieurs styles ont tiré leur nom d'un souverain ou d'une période historique ("style Louis XIV", "style Régence"). Jusqu'à la fin du xixe siècle, c'est généralement la royauté qui dictait la mode en matière de styles, ce qui constituait alors un signe de pouvoir.
    Show book
  • Edward Hopper - cover

    Edward Hopper

    Gerry Souter

    • 0
    • 0
    • 0
    Edward Hopper exprime avec poésie la solitude de l’homme face à cet american way of life qui se développe dans les années 1920. S’inspirant du cinéma par les prises de vue ou les attitudes des personnages, ses peintures reflètent et dénoncent l’aliénation de la culture de masse. Avec ses toiles aux couleurs froides, peuplées de personnages anonymes, l’œuvre d’Hopper symbolise aussi le reflet de la Grande Dépression. A travers des reproductions variées (gravures, aquarelles, huiles sur toile), l’auteur, par une analyse tant artistique que thématique, nous apporte un éclairage nouveau sur l’univers énigmatique et torturé de ce peintre majeur.
    Show book
  • Turner - cover

    Turner

    Eric Shanes

    • 0
    • 0
    • 0
    Joseph Mallord William Turner (Londres, 1775 – 1851)
    A 15 ans, Turner exposait déjà une Vue de Lambeth. Il acquit très tôt la réputation d'un aquarelliste extrêmement habile. Disciple de Girtin et de Cozens, il montra par son choix et la façon de présenter ses thèmes une imagination pittoresque qui semblait le destiner à une brillante carrière d'illustrateur. Il voyagea, d'abord dans son pays natal et puis, à plusieurs occasions, en France, dans la vallée du Rhin, en Suisse et en Italie. Son intérêt commença toutefois à dépasser le cadre de l'illustration : l'idéal du paysage lyrique, dominant et inspirateur, se faisait jour, même dans des oeuvres où nous sommes tentés de ne voir rien d'autre qu'une imagination pittoresque. Son choix d'un unique maître du passé est éloquent, étudiant en profondeur toutes les toiles du Lorrain qu'il put trouver en Angleterre, les copiant et les imitant avec une extraordinaire perfection. Il ne se départit jamais de son culte pour le grand peintre. Il voulut que son Lever du soleil à travers la vapeur soit placé à la National Gallery aux côtés de deux chefs-d'oeuvre du Lorrain ; et c'est là que nous pouvons les y voir et juger du bien-fondé de ce fier et splendide hommage. Ce n'est qu'en 1819 que Turner se rendit en Italie, pour y retourner en 1829 et 1840. Sans aucun doute, Turner y ressentit des émotions et y trouva des sujets de rêverie qu'il transcrivit plus tard, dans les termes de son propre génie, en symphonies de lumière et de couleurs. La logique de la raison ne compte pas aux yeux de cette imagination nordique. Mais aucun Latin n'aurait possédé cette autre logique, monstrueuse à son goût, propre à l'Anglais consumé par un rêve solitaire et royal, indéfinissable et plein de merveilles, qui lui permettait d'abolir les frontières entre la vie (même la sienne) et les images qu'il créait.
    Le rêve du Latin, qu'il soit vénitien ou français, est un rêve de bonheur, à la fois héroïque et humain. L'ardeur y est tempérée par la mélancolie, et l'ombre y lutte avec la lumière. La mélancolie, même sous la forme où elle apparaît dans la création énigmatique et profonde d'Albrecht Dürer, n'a pas sa place dans le monde féerique et changeant de Turner : quelle place aurait-elle dans un rêve cosmique ? L'humanité est absente, sauf peut-être sous la forme de personnages de théâtre que nous regardons à peine. Une peinture de Turner nous fascine, et pourtant nous ne pensons à rien de précis, rien d'humain ; seulement à des couleurs inoubliables et aux spectres qui hantent nos imaginations. En réalité, l'humanité ne l'inspire que lorsqu'elle est liée à l'idée de mort, mais d'une mort étrange, une dissolution lyrique – comme le finale d'un opéra.
    Show book
  • 1000 Chefs-d'œuvre de la peinture - cover

    1000 Chefs-d'œuvre de la peinture

    Victoria Charles, Joseph Manca,...

    • 0
    • 0
    • 0
    1000 Chefs-d’oeuvre de la peinture réunit les oeuvres incontournables de l’art occidental à voir au moins une fois dans sa vie. À travers ces trésors culturels, c’est toute l’histoire de l’art qui se dessine au fil des pages. Unanimement reconnues, ces peintures sont accompagnées de légendes détaillées et replacées dans leur contexte historique. De nombreux commentaires et biographies complètent ce passionnant ouvrage, guide absolu de l’amateur d’art. Référence artistique, culturelle et éducative, ce livre vous invite à la visite des grands musées qui abritent ces chefs-d’oeuvre.
    Show book