You wouldn't limit the air you breathe. Why limit your readings?
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Read online the first chapters of this book!
All characters reduced
Pas Assez D'amour - cover

Pas Assez D'amour

maki starfield

Publisher: JUNPA

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

"Pas assez d'amour" est la première collection de Maki Starfield, qui est une poétesse émergente importante. L'une des plus grandes vertus de sa poésie est sa capacité à écouter et à identifier les problèmes les plus profonds de notre temps, dans l'art et la critique sociale. La vigueur, la générosité et la sagesse de sa poésie lui confèrent la catégorie de poète universel. Aussi, l'attrait des poèmes de Maki Starfield est dans la poursuite de la réalité de la condition humaine dans le monde de l'illumination à travers l'auto-réflexion dans le style du poème à trois lignes, basé sur le haïku. Son monde peut être considéré comme un produit de la résonance des âmes humaines dans une mélodie comme un endroit où l'Est et l'Ouest fusionnent.

Other books that might interest you

  • 100 haikus poésie japonaise - cover

    100 haikus poésie japonaise

    Anonymous

    • 0
    • 0
    • 0
    Fondement de la poésie japonaise, le haiku est un petit poème extrêmement bref, qui vise à dire et célébrer l'évanescence des choses. Sa forme est codifiée : c'est un tercet de trois vers de cinq, sept et cinq syllabes. Les haïkus ne sont connus en Occident que depuis le tout début du XXe siècle. Nous avons sélectionné pour vous 100 de ces plus beaux poèmes, dont des pièces des plus grands maîtres traduites en français : Bashô, Buson, Ippekiro, Issa, Shiki et bien d'autres. Goûtez leur force d'évocation et plongez dans l'ouverture et la contemplation chères à la pensée japonaise.
    Show book
  • Poésie_Verlaine par François Périer - cover

    Poésie_Verlaine par François Périer

    Paul Verlaine

    • 0
    • 0
    • 0
    Paul Verlaine est né à Metz, le 30 mars 1844. Il mourut à Paris le 8 janvier 1895 après avoir, dans les dernières années de sa vie, erré d’un hôpital à l’autre, en proie aux misères de l’alcool. L’Académie, de son vivant, lui avait refusé une immortalité que ce poète maudit eut bientôt conquise, une fois disparu. Paul verlaine nous a laissé quelques-uns des poèmes les plus fameux de la littérature française : Le Colloque sentimental, Il pleure dans mon cœur, Chanson d’automne, Le ciel est par-dessus le toit. Ils témoignent d’une sensibilité impondérable que, jusqu’à lui, on ne pensait pas que le langage eut pouvoir d’exprimer. Tout n’est ici que doux froissement de voyelles, rythmes à peine perceptibles, chagrin qu’un seul soupir résume. Toute éloquence et toute littérature ont bien disparu de ces vers, comme leur auteur le voulait. Mais Verlaine n’est pas qu’un musicien du verbe. Il sait nous raconter de petits événements intimes, surgis du souvenir (Never more), ou bien nous décrire, eaprès ce qui fut, ce qui n’est pas encore et ne sera sans doute jamais : un amour impossible en son exigence (Mon rêve familier) ; ou bien encore des paysages couleur d’âme, infiniment solitaires (Promenade sentimentale, Clair de lune, Dans l’interminable ennui). Verlaine sait aussi élever le ton, atteindre à une triste imprécation contre lui-même (Les Faux beaux jours). C’est aussi un tendre moraliste, un saint François sentimental (Ecoutez la chanson bien douce, Les chères mains). Et au comble du chagrin, un rien fait que le poète ne désespère (L’espoir luit). Mais faut-il s’en tenir, en ce qui le concerne, à l’image du Pauvre Lélian, ou à celle du faune grognon et pathétique qu’il devient en vieillissant ? Verlaine, le poète maudit, fut aussi un grand écrivain. Il occupe dans la littérature universelle une place qu’on n’a peut-être pas su encore lui reconnaître. « Je n’aurai pas fait de théorie », a-t-il dit. Il a fait mieux que cela : il a extrait du pauvre langage quotidien des lumières, des harmonies, des constructions inattendues et subtiles, dont notre langue, à jamais, lui est redevable – autant que notre cœur est gros des peines qu’il chante. PS. Enregistrement original. Liste des poèmes : Never more ; Mon rêve familier ; Promenade sentimentale ; Chanson d’automne ; Clair de lune ; Colloque sentimental ; Il pleure dans mon cœur ; Dans l’interminable ennui ; Les faux beaux jours ; Ecoutez la chanson bien douce ; Les chères mains ; L’espoir luit ; Je suis venu, calme orphelin ; Le ciel est, par-dessus le toit.
    Show book
  • On ne saurait penser à tout - cover

    On ne saurait penser à tout

    Alfred de Musset de Musset

    • 0
    • 0
    • 0
    L'action se passe à la campagne, à 2 lieues de Paris. Le baron vient chez la comtesse pour y trouver son neveu qu'il sait amoureux d'elle. Le roi l'a chargé d'aller avec ce neveu, qui est marquis, à Gotha en Allemagne pour y complimenter la grande duchesse qui vient d'accoucher. Le marquis est la distraction même. Il perd la mémoire, confond toutes choses, oublie son ambassade, ne songe qu'à épouser la comtesse, et nous apprenons que celle ci est tout aussi brouillone que son fiancé. Tous deux s'adressent des reproches au sujet de leur quiproquos perpétuels, mais ils s'adorent comme cela. De péripéties en péripéties, le marquis distrait finira par nous confier que «  On ne saurait penser à tout  »... Interprètes : La troupe de la Comédie française
    Show book
  • Le misanthrope - cover

    Le misanthrope

    Molière Molière

    • 0
    • 0
    • 0
    C'est un classique et pourtant cette célèbre pièce de Molière reflète bien le monde actuel. Dans une société où la compromission est indispensable au respect de l'ordre social, Alceste, le misanthrope, ne peut trouver sa place. Il plaide pour une sincérité absolue en toutes circonstances et critique avec véhémence l'hypocrisie et les politesses intéressées. Pourtant il brûle de plaire et, en premier lieu, à la coquette Célimène, même si celle-ci incarne tout ce qu'il rejette. Alors le misanthrope dénonce, crache, éructe contre toute la bêtise humaine. Interprètes : La troupe de la Comédie française
    Show book
  • Bérénice - cover

    Bérénice

    Jean-Francois Racine

    • 0
    • 0
    • 0
    Bérénice, reine de Palestine, et Titus, fils de l'empereur romain Vespasien, sont épris l'un de l'autre. Lorsque Vespasien meurt, plus rien ne s'oppose à l'union tant espérée du nouvel empereur et de sa maîtresse. Devant l'imminence de ce mariage, Antiochus, roi de Comagène, ami et soupirant malheureux de Bérénice, se prépare à un exil désespéré. Pourtant, devant l'hostilité des Romains à accepter une étrangère comme impératrice, Titus doit choisir entre la raison d'Etat et l'amour.
    Show book
  • Les plus beaux poèmes de Louis Aragon - cover

    Les plus beaux poèmes de Louis...

    Louis Aragon

    • 0
    • 0
    • 0
    Les 8 plus beaux poèmes de Louis Aragon dits par Jean-Louis Barrault : Un air embaumé, Poèmes de cape et d'épée, Les amants séparés, Richard II Quarante, Il n'y a pas d'amour heureux, Le paysan de Paris chante, Amour d'Elsa, Le cri du Butor.Louis Aragon est un poète, romancier, journaliste et essayiste français, né le 3 octobre 1897 à Neuilly-sur-Seine et mort le 24 décembre 1982 à Paris. Il est également connu pour son engagement et son soutien au Parti communiste français de 1930 jusqu'à sa mort. Avec André Breton, Paul Éluard, Philippe Soupault, il fut l'un des animateurs du dadaïsme parisien et du surréalisme. À partir de la fin des années 1950, nombre de ses poèmes ont été mis en musique et chantés (Jean Ferrat, Léo Ferré, etc.) contribuant à faire connaître son œuvre poétique.
    Show book