Join us on a literary world trip!
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Subscribe to read the full book or read the first pages for free!
All characters reduced
Portraits de Vierges - cover

Portraits de Vierges

Klaus Carl

Publisher: Parkstone International

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

L’art a été profondément marqué par la figure de la Vierge Marie, le symbole de la maternité, rayonnante de jeunesse, de tendresse et de compassion depuis deux mille ans. Trouvant en elle une source d’inspiration inépuisable, les artistes ont utilisé cette figure pour exprimer nos souffrances et nos joies. 
L’auteur Kyra Belán nous emmène dans une analyse du sens à trouver dans les images de la Vierge – à partir d’interprétations personnelles et de réflexions plus spirituelles. Les œuvres d’art constituent des commentaires visuels, à la fois sur l’évolution de l’art occidental et sur celle de l’image de la femme dans la société. Avec plus de 200 illustrations, deux mille ans d’histoire sont exprimés à travers une seulle image, celle de la Vierge Marie, mère du Christ.
Available since: 07/01/2011.

Other books that might interest you

  • Appréciation des célèbres peintures chinoises - Peinture de fleurs et d'oiseaux de la dynastie des Song - cover

    Appréciation des célèbres...

    Tom Geng

    • 0
    • 0
    • 0
    La peinture chinoise est une forme de peinture sur soie ou papier avec un pinceau trempé dans l'eau, l'encre et la couleur. Il forme son propre système dans le domaine de l'art mondial. Les outils et les matériaux comprennent le pinceau, l'encre, le pigment de peinture chinoise, le papier Xuan, la soie, etc. les thèmes peuvent être divisés en personnages, paysages, fleurs et oiseaux. Avec les fleurs et les oiseaux comme thème, ce livre comprend principalement des peintures célèbres de la pré-dynastie Qin à la dynastie Song.
    
    La peinture chinoise a une forme d'expression artistique unique. En termes de contenu et de création artistique, il reflète la compréhension de l'artiste de la nature, de la société et de la politique, de la philosophie, de la religion, de la morale, de la littérature et de l'art.
    
    La dynastie Song (960-1279) a été divisée en deux étapes: la dynastie des Song du Nord et la dynastie des Song du Sud. La peinture de la dynastie Song est entrée dans les rangs de l'industrie artisanale et du commerce et a établi une relation plus étroite avec plus de gens. Un groupe de peintres professionnels qualifiés ont vendu leurs œuvres comme produits de base sur le marché. Il existe déjà des magasins professionnels vendant des livres et des images. Le marché de la calligraphie et de la peinture a été prospère et développé. Les œuvres de calligraphie et de peinture de cette période ont également les caractéristiques de l'époque.
    
    Avec les fleurs et les oiseaux comme thème, ce livre contient principalement les célèbres peintures de fleurs et d'oiseaux de la dynastie Song. Chacun d'eux est un chef-d'œuvre et se transmet de génération en génération. Cela vaut la peine de regarder et de collectionner.
    
    
    Commentaires des lecteurs
    
    J'aime beaucoup les peintures de la dynastie Song. Leurs peintures sont si belles. Chaque peinture et calligraphie de la dynastie des Song rassemblées dans ce livre mérite d'être regardée attentivement. J'aime beaucoup ce livre.
    ——David
    Je suis très intéressé par la culture chinoise, en particulier la culture de la dynastie Song. Ce livre est très caractéristique. Il comprend les peintures de fleurs et d'oiseaux de la dynastie Song. C'est très professionnel et intéressant.
    ——Steven
    
    Les peintures de ce livre sont si belles. Je n'ai jamais vu de telles peintures. Ils sont vraiment différents.
    
    ——Alexande
    C'est difficile à imaginer. Je ne peux pas y croire. A-t-il vraiment été peint par des gens il y a des milliers d'années? Ce qu'ils ont peint était si beau.
    ——Lucas
    J'aime beaucoup la culture chinoise. Ce livre est très utile pour moi pour comprendre la culture chinoise. Si vous êtes également intéressé par la culture chinoise, je vous suggère également de lire ce livre.
    
    ——Isabella
    Le style de peinture de ce livre est différent de ce que j'ai lu auparavant. Je pense que c'est peut-être une peinture unique en Chine. Ce livre est vraiment une expérience unique pour moi.
    ——Madeline
    Si vous êtes intéressé par la culture orientale, vous devez lire ce livre. La culture orientale ici ne se réfère pas seulement à la Chine. Je pense que le style de peinture de tout l'Orient a été influencé par la Chine. Grâce à ce livre, vous pouvez avoir une meilleure compréhension de toute la culture orientale.
    
    ——Liu Qingdong
    Show book
  • Pablo Picasso - Les Chefs-d’œuvre - Volume 2 - cover

    Pablo Picasso - Les...

    Victoria Charles, Anatoli Podoksik

    • 0
    • 0
    • 0
    Dans le premier volume, il est traite des jeunes années de Picasso, dans le second, Picasso et Apres la Guerre 1939-1945. Pablo Picasso naît le 25 octobre 1881 à Malaga, en Espagne et meurt en 1973. Il est l’auteur d’une très vaste production qui touche, la sculpture, les poteries, le dessin et bien sur la peinture. Dès la fin des hostilités, Picasso devient un fervent soutien du Parti Communiste, et dessinera se fameuse Colombe de la paix, tout en exposant dans toutes les grands musées du monde dont le M.O.M.A. Picasso reste un des plus grands artistes du 20 siècles. Ses toiles atteignent des sommes colossales lors des ventes, en particulier, Le 11 mai 2015, Les Femmes d’Alger, toile peinte en 1955, vendu 179,36 millions de dollars, devient la toile la plus chère du monde, avant d’être dépassé par un tableau de Leonard de Vinci.
    Show book
  • Les Brueghel - cover

    Les Brueghel

    Victoria Charles, Émile Michel

    • 0
    • 0
    • 0
    Pieter Bruegel, l'Ancien (près de Breda, 1525 – Bruxelles, 1569)
    Pieter Bruegel fut le premier membre important d'une famille d'artistes, actifs durant quatre générations. D'abord dessinateur avant de devenir peintre, il peignit des thèmes religieux, comme la Tour de Babel, avec des couleurs extrêmement vives. Influencé par Jérôme Bosch, il s'attela à de vastes scènes complexes décrivant la vie paysanne et des allégories bibliques ou spirituelles, souvent peuplées de sujets plongés dans des actions très variées. Pourtant, ces scènes ont en commun une intégrité informelle et un certain humour. A travers son oeuvre, il introduisit un nouvel esprit d'humanité. Ami des humanistes, Bruegel composa de véritables paysages philosophiques au coeur desquels l'Homme accepte passivement son destin, prisonnier du temps qui passe.
    Show book
  • L'Art nouveau - cover

    L'Art nouveau

    Jean Lahor

    • 1
    • 0
    • 0
    Le terme « Art nouveau » désigne un style décoratif et architectural qui se développe dans les années 1880-1890 en Occident. Né en réaction contre les dérives de l’industrialisation et le vide créatif qu’elle entraîne, l’Art nouveau est à l’origine d’une véritable renaissance des arts décoratifs. L’objectif premier est la création d’une nouvelle esthétique de la nature, par un retour à l’étude du motif naturel. Pour ce faire, des artistes tels que Gustav Klimt, Koloman Moser, Antoni Gaudí, Jan Toorop et William Morris privilégient la recherche technique et la nouveauté des formes.
    Cette mode n’a eu de cesse, depuis son triomphe lors de l’Exposition universelle de Paris en 1900, d’inspirer les créateurs. Son successeur, l’Art déco, se développera après la première guerre mondiale.
    Show book
  • Chagall - cover

    Chagall

    Sylvie Forrestier

    • 0
    • 0
    • 0
    Marc Chagall (Vitebsk, 1887 – Saint-Paul-de-Vence, 1985)
    Chagall est né dans une famille juive de stricte obédience pour laquelle l’interdit de représentation de la figure humaine avait valeur
    de dogme. Après un échec à l’examen d’entrée à l’école des Arts et Métiers du baron Stieglitz, Chagall intègre plus tard celle fondée par
    la Société impériale d’encouragement des Beaux-Arts dirigée par Nicolas Roerich.
    En 1910, il s’installe à Paris qui sera son «second Vitebsk ». Chagall retrouve à la Ruche de nombreux compatriotes attirés, eux aussi, par le prestige de Paris. Lipchitz, Zadkine, Archipenko, Soutine qui maintiendront, autour du jeune peintre, le parfum de sa terre natale. Les auteurs des premières études sur Chagall relevaient déjà que Paris avait influencé sa manière picturale, avait apporté une nervosité
    frêle et une netteté aux lignes qui répondent avec assurance et justesse à la couleur et pour beaucoup, la commandent. L’observateur le plus attentif, le plus passionné, se révèle parfois incapable de distinguer le Chagall «de Paris » du Chagall «de Vitebsk ».
    L’artiste n’est pas contradictoire ni «dédoublé », mais il demeurait constamment ouverts, regardant en lui et autour de lui, considérant le
    monde environnant, les idées de son époque, les souvenirs du passé. Chagall est doué d’une sorte «d’immunité stylistique », il
    s’enrichit sans rien détruire de sa propre structure. Il s’enthousiasme, apprend en toute ingénuité, se défait de la maladresse juvénile, mais sans perdre son «authenticité ». Parfois, c’est comme s’il regardait le monde à travers le prisme magique de l’école de Paris.
    Alors il engage un jeu tout en finesse et en sérieux avec les découvertes du tournant du siècle, alors l’adolescent se considère, ironique et songeur, dans un miroir où s’unissent tout naturellement les acquis picturaux de Cézanne, la spiritualisation fragile de Modigliani, les rythmes complexes des plans qui rappellent les expériences des premiers cubistes (Autoportrait devant le chevalet, 1914).
    Cependant, au-delà des analyses qui, aujourd’hui, éclairent les sources judéo-russes du peintre, les filiations formelles héritées ou
    empruntées, mais toujours sublimées, une part de mystère demeure dans l’art de Chagall. Ce mystère tient peut-être à la nature même de
    cet art qui puise dans le souvenir.
    Show book
  • Raphaël - cover

    Raphaël

    Eugène Müntz

    • 0
    • 1
    • 0
    Raphaël (Raffaello Sanzio)
    (Urbino, 1483 – Rome, 1520)
    Raphaël est l'artiste moderne qui ressemble le plus à Phidias. Les Grecs eux-mêmes disaient que ce dernier n'avait rien inventé, mais qu'il avait porté toutes les formes d'art créées par ses prédécesseurs à un tel degré de perfection, qu'il atteignit l'harmonie pure et parfaite. Cette expression «harmonie pure et parfaite » exprime, en réalité, mieux que toute autre ce que Raphaël apporta à l'art italien. Au Pérugin, il emprunta les grâces plutôt fragiles et la douce limpidité de l'école ombrienne qui s'éteignit avec lui. Á Florence, il acquit force et assurance, et fonda un style basé sur la synthèse des enseignements de Léonard et de Michel-Ange, éclairée par la lumière de son propre et noble esprit.  Ses compositions sur le thème traditionnel de la Vierge et de l'Enfant semblaient extrêmement novatrices à ses contemporains, et seule leur gloire consacrée nous empêche aujourd'hui de percevoir leur originalité. Nul avant lui n'avait traité ce sujet sacré avec la poésie d'une idylle familière, avec un tel air d'éternelle jeunesse, cette douce limpidité, n'excluant ni l'amplitude ni la majesté de la conception. Il mérite, à nos yeux, plus de considération encore, pour la composition et la réalisation des fresques avec lesquelles, dès 1509, il orna les Stanze et les Loggie du Vatican. Le sublime, auquel Michel-Ange parvint par son ardeur et sa passion, Raphaël l'atteignit par un équilibre souverain entre intelligence et sensibilité. L'un de ses chefs-d'œuvre, L'Ecole d'Athènes, est un monde autonome créé par un génie ; jamais ne faiblira notre admiration pour les innombrables détails, les portraits de visages inégalés même par les plus grands peintres du genre, la souplesse du geste, l'aisance de la composition, la vie qui circule partout grâce à la lumière, tout cela magnifié par l'attrait tout-puissant de la pensée.
    Show book