You wouldn't limit the air you breathe. Why limit your readings?
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Read online the first chapters of this book!
All characters reduced
Les Cinq Plus Belle Peintures vol 2 - cover

Les Cinq Plus Belle Peintures vol 2

Klaus Carl H.

Publisher: Parkstone International

  • 1
  • 1
  • 0

Summary

La collection populaire de parkstone sur les « cinq plus beaux/belles…» offre aux jeunes lecteurs un cours miniature d’histoire  de  l’art, associant  des  puzzles  interactifs  représentant  les  chefs-d’œuvre  de  l’art  à  des  textes  simples  mais didactiques. ces livres fournissent aux parents et aux professeurs un moyen de développer l’imagination artistique des enfants, posant les fondations d’une vie future d’amateurs d’art. Que ce soit des portraits de leurs propres enfants, d’amis ou membres de la famille, les représentations d’enfants sont toujours  des  exemples  saisissants  du  lien  entre  l’innocence  de  l’enfance  et  le  travail  méthodique  du  talent  artistique adulte. dans  ces  charmants  nouveaux  livres  en  puzzles,  les  enfants  peuvent  découvrir  des  petites  filles  et  des  petits garçons tous comme eux, peints par de grands artistes. ils apprennent comment les enfants ont grandi à travers les âges, tout en éprouvant une véritable connexion avec le travail d’artistes de génie.

Other books that might interest you

  • Ukiyo-E - cover

    Ukiyo-E

    Edmond de Goncourt

    • 0
    • 0
    • 0
    L’Ukiyo-e (« images du monde flottant ») est un courant artistique japonais qui naquit pendant la période prospère de l’Edo (1615-1868). Caractéristiques de cette période, les estampes sont l’œuvre collective d’un artiste, d’un graveur et d’un imprimeur. Développées en raison de leur faible coût grâce à l’évolution de la technique, elles représentent la vie quotidienne, les femmes, les acteurs du théâtre kabuki ou encore les lutteurs de sumo. Le paysage s’imposera ensuite comme l’un des sujets favoris. Moronobu, le fondateur, Shunsho, Utamaro, Hokusai ou encore Hiroshige sont les artistes les plus réputés de ce mouvement. En 1868, le Japon s’ouvre à l’Occident. La maîtrise de la technique, la finesse des œuvres et la précision graphique séduisent immédiatement l’Occident et influencent les plus grands tels les impressionnistes, Van Gogh  ou Klimt. C’est la période dite du « Japonisme ». A travers une analyse thématique, Woldemar von Seidlitz et Dora Amsden soulignent en filigrane l’influence immense qu’eut ce mouvement sur toute la scène artistique occidentale. Ces magnifiques estampes représentant l’évolution de l’idéal féminin, la place des dieux, ou l’importance accordée au paysage, sont aussi le précieux témoignage d’une société aujourd’hui révolue.
    Show book
  • Klimt - cover

    Klimt

    Klaus Carl

    • 0
    • 0
    • 0
    Gustav Klimt (Baumgarten, 1862 – Vienne, 1918)
    «Faire un autoportrait ne m'intéresse pas. Les sujets de peinture qui m'intéressent ? Les autres et en particulier les femmes… » Aucune référence au monde extérieur ne vient contrarier le charme des allégories, portraits, paysages et autres personnages que l'artiste peint. Des couleurs et des motifs d'inspiration orientale (Klimt a été très influencé par le Japon, l'ancienne Egypte et la Ravenne byzantine), un espace bidimentionnel dépourvu de profondeur et une qualité souvent stylisée de l'image, autant d'éléments utilisés par le peintre pour créer une oeuvre séduisante, où le corps de la femme s'expose dans toute sa volupté. A 14 ans, il obtient une bourse d'Etat pour entrer à la Kunstgewerbeschule (l'Ecole viennoise des Arts et Métiers). Très vite, ses talents de peintre et de dessinateur s'affirment. Ses toutes  remières oeuvres lui valent un succès inhabituellement précoce. Sa première grande initiative date de 1879 : il crée cette année-là la Künstlerkompagnie (la compagnie des artistes) avec son frère Ernst, et Franz Matsch. A Vienne, la fin du XIXe siècle est une période d'effervescence architecturale. L'empereur François- Joseph décide, en 1857, de détruire les remparts entourant le coeur médiéval de la ville. Le Ring, financé par l'argent du contribuable, est alors construit : de magnifiques résidences y côtoient de superbes parcs. Ces changements profitent à Klimt et à ses associés, leur fournissant de multiples occasions de faire montre de leur talent.
    En 1897, Klimt, accompagné de quelques amis proches, quitte la très conservatrice Künstlerhausgenossenschaft (Société coopérative des artistes autrichiens) ; il fonde le mouvement Sécession et en prend la présidence. La reconnaissance est immédiate. Au-dessus du porche d'entrée de l'édifice, conçu par José Maria Olbrich est inscrite la devise du mouvement : «A chaque âge son art, à l'art sa liberté. » A partir de 1897, Klimt passa pratiquement tous ses étés sur l'Attersee, en compagnie de la famille Flöge. Durant ces périodes de paix et de tranquillité, il eut l'occasion de peindre de nombreux paysages qui constituent un quart de son oeuvre complète. Klimt exécute des croquis préparatoires à la plus grande partie de ses réalisations. Parfois, il exécute plus de cent études pour un seul tableau. Le caractère exceptionnel de l'oeuvre de Klimt tient peut-être à l'absence de prédécesseurs et de réels disciples. Il admirait Rodin et Whistler sans les copier servilement. En retour, il fut admiré par les peintres viennois de la jeune génération, tels Egon Schiele et Oskar Kokoschka.
    Show book
  • Bourvil - cover

    Bourvil

    Bourvil

    • 0
    • 0
    • 0
    Sketches et chansons : A pied à cheval et en voiture, Je suis content ça marche, A bicyclette, La tactique du gendarme, Adèle, D’où viens-tu, Caroline Caroline, Causerie anti alcoolique, Papa joue du trombone, C’est une gamine charmante, A Joinville le Pont, Vive la mariée.
    Show book
  • Claude Monet: Vol 1 - cover

    Claude Monet: Vol 1

    Nina Kalitina, Nathalia Brodskaïa

    • 0
    • 0
    • 0
    C’est avec Impression, soleil levant, exposé en 1874, que le peintre Claude Monet (18401926) se fait connaître du grand public et donne naissance au mouvement impressionniste. Tout au long de sa vie, il essaya de saisir les mouvements naturels autour de lui et de les traduire en sensations visuelles sur ses toiles. Personnalité complexe, peintre brillant, Monet est aujourd’hui mondialement reconnu pour ses compositions intimes et poétiques, ses séries de nénuphars et ses paysages représentant une nature vivante et belle. Il laisse derrière lui des chefsd’oeuvre qui
    fascinent encore aujourd’hui les amateurs d’art à travers le monde.
    
    Dans cet ouvrage composé de deux volumes illustrés, Nathalia Brodskaïa et Nina Kalitina nousv invitent à un voyage à travers le temps pour découvrir ou redécouvrir l’histoire d’un mouvement et d’un peintre aux destins à jamais liés : Claude Monet et l’impressionnisme. Spécialistes de l’art des XIXe et XXe siècles, les deux auteurs mettent en lumière la naissance de la modernité en peinture, véritable révolution qui a rendu possible l’épanouissement du paysage artistique du XXe siècle.
    Show book
  • L'Impressionnisme - cover

    L'Impressionnisme

    Nathalia Brodskaïa

    • 0
    • 2
    • 0
    Peu de temps avant sa mort, Claude Monet écrivait : « Je reste désolé d’avoir été la cause du nom donné à un groupe dont la plupart n’avait rien d’impressionniste. » Manet n’avait-il pas évoqué dans une formule définitive : « Je peins ce que je vois et non ce qu’il plaît aux autres de voir » ? L’auteur, Nathalia Brodskaïa, dégage les contradictions de cette fin du XIXe siècle à travers le paradoxe d’un groupe qui, tout en formant un ensemble cohérent, favorise l’affirmation des individualités artistiques. Entre l’art académique et le commencement de la peinture moderne non figurative, le chemin pour parvenir à la reconnaissance sera long. Nathalia Brodskaïa, après avoir analysé les éléments fondateurs du mouvement, poursuit à travers l’œuvre de chacun des artistes, la recherche « de cette conviction qu’ils avaient de la justesse dans leurs principes et de la valeur dans leur art ». De cette revendication à la différence est née la peinture moderne.
    Show book
  • La Renaissance du Muralisme Mexicain 1920-1925 - cover

    La Renaissance du Muralisme...

    Jean Charlot

    • 0
    • 0
    • 0
    La peinture mexicaine n'est devenue internationalement reconnue qu’au début du 20e siècle. Ce fut le mouvement muraliste, à partir des années 1920, fortement lié à la révolution mexicaine de la décennie précédente, à partir de laquelle de grands artistes comme José Clémente Orozco (1883-1949), David Alfaro Siqueiros (1896-1974) et Diego Rivera (1886-1957) ont émergé. Rarement l'art a été plus politique. Les muralistes mexicains érigent sur les murs des bâtiments les plus divers, l'histoire de cette nation si agitée, faites de sang, de cris, de fureur et d’une immense espérance dans la vie.
    Show book