Join us on a literary world trip!
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Subscribe to read the full book or read the first pages for free!
All characters reduced
Antoni Gaudí - cover

Antoni Gaudí

Jeremy Roe

Publisher: Parkstone International

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

Architecte et designer barcelonais, Antoni Gaudí (1852-1926) occupe une large place dans l’histoire de l’art espagnol. L’usage de la couleur, l’emploi de différents matériaux et l’introduction du mouvement dans ses constructions furent une innovation dans le domaine de l’architecture. 
Il laissa dans ses carnets de nombreuses réflexions à propos de son art telles que : « La couleur dans  l’architecture doit être intense, logique et fertile. » Appuyée par de nombreuses photographies et de nombreux détails architecturaux, l’étude que mène l’auteur, Jeremy Roe, permet une approche du contexte de l’art barcelonais et introduit une minutieuse étude critique des constructions, objets et écrits du plus célèbre architecte barcelonais.
Available since: 09/15/2015.
Print length: 305 pages.

Other books that might interest you

  • Herbier - cover

    Herbier

    Klaus Carl

    • 0
    • 0
    • 0
    Le terme « herbier » dans son acceptation première désigne un ouvrage traitant des plantes. C'est ce sens qu'il faudra retenir pour l'herbier que nous vous proposons. Nous avons choisi l'herbier de Basilius Besler, médecin, botaniste et éditeur allemand, du XVIe-XVIIe siècle. Besler dirigea la pharmacie Zum Marienbild à Nuremberg de 1589 à 1629, ville où il créa également un jardin botanique et un cabinet de curiosités. En 1597, l'évêque d'Eichstätt demanda à Besler de créer un jardin botanique sur un terrain à Willibaldsburg. Le jardin dessiné par Besler, d'une superficie d'un hectare et comportant huit terrasses, devint rapidement célèbre. Il publia le catalogue des plantes de son jardin dans Hortus Eystettensis (1613). Cet ouvrage décrit 1 084 espèces végétales et comporte 367 gravures sur cuivre.
    Show book
  • Appréciation des célèbres peintures chinoises - Peinture de fleurs et d'oiseaux de la dynastie des Song - cover

    Appréciation des célèbres...

    Tom Geng

    • 0
    • 0
    • 0
    La peinture chinoise est une forme de peinture sur soie ou papier avec un pinceau trempé dans l'eau, l'encre et la couleur. Il forme son propre système dans le domaine de l'art mondial. Les outils et les matériaux comprennent le pinceau, l'encre, le pigment de peinture chinoise, le papier Xuan, la soie, etc. les thèmes peuvent être divisés en personnages, paysages, fleurs et oiseaux. Avec les fleurs et les oiseaux comme thème, ce livre comprend principalement des peintures célèbres de la pré-dynastie Qin à la dynastie Song.
    
    La peinture chinoise a une forme d'expression artistique unique. En termes de contenu et de création artistique, il reflète la compréhension de l'artiste de la nature, de la société et de la politique, de la philosophie, de la religion, de la morale, de la littérature et de l'art.
    
    La dynastie Song (960-1279) a été divisée en deux étapes: la dynastie des Song du Nord et la dynastie des Song du Sud. La peinture de la dynastie Song est entrée dans les rangs de l'industrie artisanale et du commerce et a établi une relation plus étroite avec plus de gens. Un groupe de peintres professionnels qualifiés ont vendu leurs œuvres comme produits de base sur le marché. Il existe déjà des magasins professionnels vendant des livres et des images. Le marché de la calligraphie et de la peinture a été prospère et développé. Les œuvres de calligraphie et de peinture de cette période ont également les caractéristiques de l'époque.
    
    Avec les fleurs et les oiseaux comme thème, ce livre contient principalement les célèbres peintures de fleurs et d'oiseaux de la dynastie Song. Chacun d'eux est un chef-d'œuvre et se transmet de génération en génération. Cela vaut la peine de regarder et de collectionner.
    
    
    Commentaires des lecteurs
    
    J'aime beaucoup les peintures de la dynastie Song. Leurs peintures sont si belles. Chaque peinture et calligraphie de la dynastie des Song rassemblées dans ce livre mérite d'être regardée attentivement. J'aime beaucoup ce livre.
    ——David
    Je suis très intéressé par la culture chinoise, en particulier la culture de la dynastie Song. Ce livre est très caractéristique. Il comprend les peintures de fleurs et d'oiseaux de la dynastie Song. C'est très professionnel et intéressant.
    ——Steven
    
    Les peintures de ce livre sont si belles. Je n'ai jamais vu de telles peintures. Ils sont vraiment différents.
    
    ——Alexande
    C'est difficile à imaginer. Je ne peux pas y croire. A-t-il vraiment été peint par des gens il y a des milliers d'années? Ce qu'ils ont peint était si beau.
    ——Lucas
    J'aime beaucoup la culture chinoise. Ce livre est très utile pour moi pour comprendre la culture chinoise. Si vous êtes également intéressé par la culture chinoise, je vous suggère également de lire ce livre.
    
    ——Isabella
    Le style de peinture de ce livre est différent de ce que j'ai lu auparavant. Je pense que c'est peut-être une peinture unique en Chine. Ce livre est vraiment une expérience unique pour moi.
    ——Madeline
    Si vous êtes intéressé par la culture orientale, vous devez lire ce livre. La culture orientale ici ne se réfère pas seulement à la Chine. Je pense que le style de peinture de tout l'Orient a été influencé par la Chine. Grâce à ce livre, vous pouvez avoir une meilleure compréhension de toute la culture orientale.
    
    ——Liu Qingdong
    Show book
  • L'Homosexualité dans l'Art - cover

    L'Homosexualité dans l'Art

    James Smalls

    • 1
    • 0
    • 0
    Ce livre n'est pas un panégyrique sur l'homosexualité. C'est une étude scientifique menée par le Professeur James Smalls qui enseigne l'histoire de l'art dans la prestigieuse université de Maryland, Baltimore County. Mettre en évidence la sensibilité particulière des homosexuels dans la créativité, telle est la démarche de l'auteur, en abandonnant les clichés classiques et l'approche sociologique. Cet ouvrage analyse l'acte de création et permet d'appréhender, sans aucune complaisance, l'apport de l'homosexualité dans l'évolution de la perception des émotions. A une époque où les tabous sont tombés, cette démonstration conduit à une relecture et une nouvelle compréhension des chefs-d'œuvre de notre civilisation. Grâce à son iconographie très riche et à l'angle d'analyse choisi, L'Homosexualité dans l'Art est un ouvrage de référence majeur.
    Show book
  • James McNeill Whistler - cover

    James McNeill Whistler

    Patrick Chaleyssin

    • 0
    • 0
    • 0
    Whistler (Lowell, 1834 – Londres 1903)
    Whistler surgit à un moment crucial de l'histoire de l'art et il joue un rôle de précurseur. Il a, comme les Impressionnistes, la volonté d'imposer ses idées. Son oeuvre se déroule en quatre périodes. Dans une première période de recherche, l'artiste est influencé par le réalisme de Courbet et par le japonisme. Puis Whistler trouve son originalité
    avec les Nocturnes et la série des Cremorne Gardens en s'opposant à l'académisme qui veut qu'une oeuvre d'art raconte une histoire. Lorsqu'il peint le portrait de sa mère, Whistler l'intitule Arrangement en gris et noir (p.31), ce qui est significatif de ses théories esthétiques. S'il dépeint les jardins de plaisir de Cremorne, ce n'est pas pour y figurer, comme Renoir, des personnages identifiables, mais pour saisir une atmosphère. Il aime les brumes des bords de la Tamise, les lumières blafardes, les cheminées d'usine. C'est la période au cours de laquelle il fera figure de précurseur et d'aventurier de l'art ; au bord de l'abstraction, il choque ses contemporains. La troisième période est surtout dominée par ses portraits en pied : c'est elle qui lui apportera la gloire. Mais il saura insuffler à un genre pourtant classique sa profonde originalité. Il restitue les personnes dans leur environnement : cela donne une étrange présence aux modèles. Il crée des portraits qualifiés de médiums par ses contemporains et dont Oscar Wilde s'inspirera pour écrire son Portrait de Dorian Gray. Enfin, vers la fin de sa vie, l'artiste réalise des paysages et des portraits dans la grande tradition, très influencé par Velazquez. Whistler fera preuve d'une impressionnante rigueur en faisant sans cesse coïncider son oeuvre avec ses théories. Il n'hésitera pas à croiser le fer avec les théoriciens de l'art les plus célèbres.
    Sa personnalité, ses foucades, son élégance, en font un sujet idéal de curiosité et d'admiration. Ami proche de Mallarmé, admiré par Marcel Proust, dandy provocateur, mondain ombrageux, artiste exigeant, il fut un novateur audacieux.
    Show book
  • Les Oiseaux d'Audubon - cover

    Les Oiseaux d'Audubon

    John James Audubon

    • 0
    • 1
    • 0
    L’ambitieux projet d’Audubon de peindre tous les oiseaux d’Amérique du Nord résulta en un travail si important qu’il fut une des grandes étapes de l’ornithologie. Il n’identifia pas seulement des nouvelles espèces, mais il dépeignit aussi les oiseaux dans leur habitat naturel, ainsi que dans des poses dynamiques. Son impressionnante collection va du flamant rose à l’aigle à tête blanche, en passant par la conure de Caroline. Audubon décrit chaque espèce avec un texte concis, précisant les particularités de chaque oiseau.
    Show book
  • O'Keeffe - cover

    O'Keeffe

    Janet Souter

    • 0
    • 0
    • 0
    Georgia O’Keeffe (Sun Prarie, Wisconsin, 1887 – Santa Fe, 1986)
    En 1905, Georgia O’Keeffe suivit des cours à l’ Art Institute de Chicago et débuta sérieusement sa carrière artistique. Elle s’installa ensuite à New York et s’inscrivit à l’Art Students League School.
    Georgia adorait les cours de nature morte dispensés par le fringant William Merritt Chase, un des professeurs qui l’influencèrent durant cette période. Elle fréquenta la galerie 291 et y rencontra son futur mari, le photographe, Alfred Stieglitz. Durant l’été 1912, elle suivit des cours à l’université de Virginie auprès d’Alon Bement qui recourait à une méthode révolutionnaire pour enseigner l’art, imaginée par Arthur Wesley Dow. Les élèves ne copiaient pas mécaniquement la nature, mais se voyaient enseigner les principes du dessin basé sur les formes géométriques. Ils s’exerçaient à diviser un carré, dessiner au coeur d’un cercle ou encore placer un rectangle autour d’un dessin, puis organiser la composition en l’agençant par l’ajout ou l’élimination d’éléments. Georgia trouva que cette méthode conférait une structure à l’art et l’aidait à comprendre les bases de l’abstraction. Au début de l’année 1925, Stieglitz exposa les artistes encouragés à l’époque du 291. C’est au cours de cette exposition que les peintures géantes de fleurs de Georgia O’Keeffe, destinées à faire prendre conscience de la nature, furent présentées pour la première fois. Les critiques acclamèrent cette nouvelle manière de voir. Elle détestait cependant les connotations sexuelles que les gens associaient à ses toiles, en particulier à ce moment des années 1920 où les théories freudiennes commençaient à ressembler à ce que nous appellerions aujourd’hui de la «psychologie de bazar ».
    L’héritage que Georgia laisse derrière elle est une vision unique qui traduit la complexité de la nature en formes simples. Elle nous enseigne qu’il y a de la poésie dans la nature et de la beauté dans la géométrie.
    Show book