Join us on a literary world trip!
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Subscribe to read the full book or read the first pages for free!
All characters reduced
Illusions Perdues - Version Intégrale en trois parties - cover

Illusions Perdues - Version Intégrale en trois parties

Honoré de Balzac

Publisher: Alicia Editions

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

Lucien a soif de reconnaissance. Il aimerait connaître le succès en tant qu'auteur et être reconnu par le cercle des intellectuels parisiens. Mais il possède un hanidcap, celui de ne pas habiter Paris, de n'être qu'un provincial ordinaire. Cette oeuvre majeure raconte son parcours malheureux et les nombreux obstacles auxquels Lucien, une fois monté à la capitale, se retrouve rapidement confronté. Il y est aussi et surtout question de la désillusion qu'il ressent en découvrant l'envers du décors, la face sombre de ce rêve qui l'animait et les nombreuses impostures de la société bourgeoise de l'époque.

Par sa virulente critique sociale, ce classique possède un regard d'une grande modernité.

Other books that might interest you

  • La Belle et la Bête - cover

    La Belle et la Bête

    Jeanne-Marie Leprince De Beaumont

    • 0
    • 0
    • 0
    La Belle et la Bête est un conte très ancien, qui a été rendu populaire par Jeanne Marie Leprince de Beaumont en 1757. Un marchand ruiné fait une halte dans un château isolé, ignorant qu'il s'agit de la demeure de la Bête. La Bête consent à laisser repartir le marchand, à condition que l'une de ses filles le rejoigne pour mourir à sa place... "Ne me raisonnez pas ; partez, et si vos filles refusent de mourir pour vous, jurez que vous reviendrez dans trois mois." Le bon homme n'avait pas dessein de sacrifier une de ses filles à ce vilain monstre ; mais il pensa : au moins, j'aurai le plaisir de les embrasser encore une fois. Il jura donc de revenir, et la Bête lui dit qu'il pouvait partir quand il voudrait.
    Show book
  • Pierre et Camille - cover

    Pierre et Camille

    Alfred de Musset

    • 0
    • 0
    • 0
    Camille, fille de Monsieur et Madame des Arcis, est une très belle enfant. Cependant, elle est née sourde, au grand désespoir de ses parents, et surtout de son père. Par un malheureux hasard, Madame des Arcis meurt noyée et la petite Camille est recueillie par son oncle. Son père refuse de voir celle qui est la cause de tant de chagrins.Grâce à la bienveillance de son oncle, Camille va rencontrer Pierre, sourd lui aussi.
    Show book
  • Les Illusions perdues Volume 1 - cover

    Les Illusions perdues Volume 1

    Honoré de Balzac

    • 0
    • 0
    • 0
    Inspiré à Balzac par son expérience dans l'imprimerie, Illusions perdues raconte l'échec de Lucien de Rubempré, jeune provincial épris de gloire littéraire. En contrepoint au parcours malheureux de ce "grand homme de province", alternativement héros et antihéros plein de faiblesses, l'histoire évoque les modèles de vertu que sont la famille de Lucien et le "Cénacle", cercle intellectuel de "vrais grands hommes". Les "illusions perdues" sont celles de Lucien face au monde littéraire et à sa propre destinée, mais aussi celles de sa famille envers les capacités et les qualités humaines du jeune homme. Une réflexion métaphysique sur le sens d'une société et d'une époque placées, entre cynisme et mélancolie, sous le signe de la perte et de la désillusion.
    Show book
  • Mademoiselle Fifi - cover

    Mademoiselle Fifi

    Guy De Maupassant

    • 0
    • 0
    • 0
    Durant la guerre de 1870, les Prussiens ont envahi la France. Des officiers prussiens, qui logent dans le château d’Uville, en Normandie, s’ennuient, et décident de faire venir des filles de joie…   « Dans la salle ils trouvèrent les trois officiers de moindre grade : un lieutenant, Otto de Grossling ; deux sous-lieutenants, Fritz Scheunaubourg et le marquis Wilhem d’Eyrik, un tout petit blondin fier et brutal avec les hommes, dur aux vaincus, et violent comme une arme à feu. Depuis son entrée en France, ses camarades ne l’appelaient plus que Mademoiselle Fifi. Ce surnom lui venait de sa tournure coquette, de sa taille fine qu’on aurait dit tenue en un corset, de sa figure pâle où sa naissante moustache apparaissait à peine, et aussi de l’habitude qu’il avait prise, pour exprimer son souverain mépris des êtres et des choses, d’employer à tout moment la locution française – fi, fi donc, qu’il prononçait avec un léger sifflement. »
    Show book
  • Micromégas - cover

    Micromégas

    Voltaire

    • 0
    • 0
    • 0
    "Dans une de ces planètes qui tournent autour de l'étoile nommée Sirius, il y avait un jeune homme de beaucoup d'esprit, que j'ai eu l'honneur de connaître dans le dernier voyage qu'il fit sur notre petite fourmilière ; il s'appelait Micromégas, nom qui convient fort à tous les grands. Il avait huit lieues de haut : j'entends, par huit lieues, vingt-quatre mille pas géométriques de cinq pieds chacun." Micromégas est un conte philosophique de Voltaire qui s'inscrit dans la lignée des voyages extraordinaires. Le récit du merveilleux voyage sur la planète Terre effectué par Micromégas, habitant de l'étoile Sirius, et par son compagnon, habitant de Saturne, est le prétexte à des critiques sociales, religieuses, morales et philosophiques. C'est aussi une invitation à prendre conscience de la relativité de la place de l'homme dans l'univers.
    Show book
  • Le révizor - cover

    Le révizor

    Nikolaï Gogol

    • 0
    • 0
    • 0
    Un étudiant endetté voit les notables d'une petite ville l'accueillir avec tous les honneurs : il est pris pour un révizor, un haut fonctionnaire de l'État chargé d'une inspection. Le jeune homme profite de la méprise pour duper tout le monde. Sous le comique jubilatoire, perce un humour grinçant qui invite à une réflexion pas forcément drôle mais toujours aussi actuelle et universelle... Le sujet du «  Révizor  » a été suggéré par Pouchkine  à Nicolaï Gogol. Gogol  ? Où le réalisme côtoie le grotesque, le fantastique ou l'absurde et ne fait pas obstacle à un foisonnement imaginaire souvent débridé. Gogol, à travers ces «petites histoires», nous donne à découvrir sa vision de la société russe du XIXe siècle, une «peinture au scalpel» pleine d'ironie et souvent drôle.
    Show book