Enjoy 2020 without limits!
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Read online the first chapters of this book!
All characters reduced
Le chat - Histoire d'une rencontre - cover

Le chat - Histoire d'une rencontre

Hélène Gestern

Publisher: Emoticourt

  • 0
  • 1
  • 0

Summary

Avec poésie et justesse, l'auteur décrit ce lien unique qui se tisse parfois avec nos animaux de compagnie. 
 
Un soir, l'homme rentra du travail plus tôt que d'ordinaire. Comme tous les jours, il déposa son manteau, son sac, et accrocha sa veste à une patère de l'entrée. Le silence était plus dense qu'à l'habitude dans son appartement de célibataire. Il alluma tranquillement une cigarette, se prépara une tasse de café bien crémeux qu'il savoura au salon. Cependant, plus les minutes passaient, plus la certitude diffuse d'une anomalie le gagnait : quelque chose, ce soir-là, ne tournait pas rond. Il vérifia du regard l'emplacement des objets, inspecta machinalement les embrasures des portes et des fenêtres, l'ordonnance de la bibliothèque et le fonctionnement des appareils électroniques. Tout était à sa place. Tout, sauf le chat. 
 
Une délicate liaison entre un humain et son félin tissée de charme, déchirée par la trahison, raccommodée avec tendresse. 
 
EXTRAIT 
 
Un jour, un homme trouva un chat. Il n’aurait jamais pensé s’attacher à un animal, mais celui-ci était irrésistible : joueur, câlin, complice, comme s’il avait reconnu en l’autre le maître qu’il attendait depuis toujours. L’homme n’hésita guère : il emmena le chat chez lui. Il lui ouvrit sa maison, lui offrit les 
meilleures croquettes, la place la plus douillette sur son canapé. Il l’abreuva de caresses et de gestes tendres ; rien n’était trop beau pour son nouveau compagnon. Le chat était heureux, et l’homme presque. Lui qui était si réservé se laissait aller à l’amour que lui donnait le chat. Il adorait sentir la douceur du 
pelage de son petit compagnon et enfouissait parfois son visage entre ses pattes tièdes, près de la mousseline de son ventre. 
 
À PROPOS DE L'AUTEUR 
 
Hélène Gestern vit et travaille à Nancy. Elle est membre du comité de rédaction de la revue La Faute à Rousseau, consacrée aux questions d'autobiographie. Eux sur la photo, son premier roman, paru en 2011, a reçu une quinzaine de prix littéraires décernés par des jurys de lecteurs.

Other books that might interest you

  • Le Journal d'un fou - cover

    Le Journal d'un fou

    Nicolas Gogol

    • 0
    • 0
    • 0
    Considéré comme l'inventeur du genre fantastique, Nicolas Gogol publie en 1835 un recueil de nouvelles, Les Nouvelles pétersbourgeoises, dont est extrait Le Journal d'un fou. Ce récit mêle comique et tragédie et conte à la première personne la montée de la folie d'un petit fonctionnaire qui, pour s'évader d'un monde décevant, en imagine un autre, plus conforme à ses rêves. Mais parviendra-t-il à garder le contrôle de son imagination ?
    Show book
  • Les Fourmis Le Loup-garou et autres nouvelles - cover

    Les Fourmis Le Loup-garou et...

    Boris Vian

    • 0
    • 0
    • 0
    On est arrivés ce matin et on n’a pas été bien reçus, car il n’y avait personne sur la plage que des tas de types morts ou des tas de morceaux de types… ».Retrouvez dans chacune de ces nouvelles l’humour en coup de poing, la fantaisie verbale, l’imagination drolatique et le goût du canular qui ont fait la célébrité de Boris Vian.Emotion, humour noir, gravité : François Marthouret et Thibault de Montalembert vous font vivre un très grand spectacle.
    Show book
  • Comme un vertige - Par le Prix Goncourt de la Nouvelle 1978 - cover

    Comme un vertige - Par le Prix...

    Christiane Baroche

    • 0
    • 1
    • 0
    Dans sa première nouvelle publiée en numérique, Christiane Baroche livre le portrait de Claudia, femme fatale.Dans le sillage de Claudia, femme libre et fatale, le portrait en creux des hommes qui la suivent et des femmes qui l’envient.L'auteur évoque l'effet du désir et de la jalousie dans un style parfaitement maîtrisé.EXTRAITClaudia laissait courir, laissait mûrir les venins derrière elle. Or, elle ne patientait pas après les hommes ni ne les sollicitait, seule son indifférence invitait, semble-t-il, sans quémander. Difficile d'expliquer l'effet qu'elle avait sur ces messieurs, elle se tenait devant eux... comme un gouffre, voilà, susceptible d'avaler les désirs, ceux des jeunes. Ceux des plus vieux étaient... éteints, ou édifiés depuis longtemps.À PROPOS DE L'AUTEURChristiane Baroche est née le 20 janvier 1935 à Paris. Biologiste et chercheur de 1958 à 1999 (principalement à l’Institut Curie), écrivain depuis 1975, elle affectionne tout particulièrement les nouvelles depuis la lecture, à l’âge de 8 ans, des Sabines de Marcel Aymé. Un genre pour lequel elle a été trois fois primée : prix Drakkar en 1975, Goncourt de la nouvelle en 1978 et Grand Prix de la nouvelle de la Société des Gens de Lettres (SGDL) en 1994.
    Show book
  • Ce matin-là - Une nouvelle poétique - cover

    Ce matin-là - Une nouvelle poétique

    Nicolas Ancion

    • 0
    • 0
    • 0
    Le rythme scandé de cette nouvelle sonne comme une comptine pour sortir de l'enfance...On ne devrait jamais jouer à cache-cache dans la maison de ses parents quand ils sont au boulot.On ne devrait jamais jouer à cache-cache.On ne devrait jamais jouer.Nicolas Ancion livre ici un fragment de littérature intime et pudique.EXTRAITTout est trop sombre, à commencer par le ciel, tendu commeune corde à linge sous la pluie.Gris, gris, gris.Et moi qui cours à toutes jambes.Tu ne me trouveras pas. Tu ne me trouveras pas.Qui grimpe les escaliers, qui file à toute allure, qui sais où mecacher.Elle ne me trouvera jamais.Ma cousine, ma voisine, ma copine, je ne sais plus.Une fille. Moi, un gamin. Onze ans à peine.À PROPOS DE L'AUTEURNicolas Ancion est né à Liège en 1971. Parmi ses nombreuses publications, L’homme qui valait 35 milliards (éditions Luc Pire/Le Grand Miroir) a été distingué par le prix Victor-Rossel des jeunes en 2009.À PROPOS DE LA COLLECTIONParce que tous deux cultivent ces perles que sont les textes courts, parce que tous deux se battent pour donner leur place aux auteurs de toute la francophonie, parce que le papier et le numérique se complètent, Le Pigeon, revue de création francophone (Montréal) et les éditions Émoticourt (Paris) ont créé une passerelle. La collection Le Pigeon propose en numérique les textes parus dans la revue papier, au fur et à mesure des livraisons de ses numéros, afin de leur offrir la pérennité qu’ils méritent.
    Show book
  • Gradiva - cover

    Gradiva

    Wilhelm Jensen

    • 0
    • 0
    • 0
    Gradiva, celle qui avance. Gradiva rediviva, celle qui réapparaît à l’heure de midi dans les ruines de Pompéi et qui va donner vie, forme, objet au désir de Norbert Hanold, jeune archéologue. Gradiva, fantaisie pompéienne, écrite par Wilhelm Jensen en 1903 est surtout connue par le texte de Freud publié en 1907. Désireux de percer le secret de la création artistique, il analyse le texte de Jensen. "Nous brûlons de savoir, écrit-il, si une guérison du genre de celle que Zoé/Gradiva réalise chez Hanold est compréhensible ou, tout au moins possible, et si le romancier a aussi bien saisi les conditions de la disparition du délire que celles de sa genèse."Le délire et les rêves dans la Gradiva de W.Jensen, Sigmund Freud, préface de J.B. Pontalis, Folio essais, 1992
    Show book
  • Art de payer ses dettes et de satisfaire ses créanciers sans débourser un sou - cover

    Art de payer ses dettes et de...

    Émile Marco de Saint-Hilaire

    • 0
    • 0
    • 0
    Manuel du Droit Commercial, à l'usage des gens ruinés, des solliciteurs, des surnumérateurs, des employés réformés et de tous les consommateurs sans argent.  
    Par feu mon oncle, Professeur Emérite. 
    Précédé d'une notice biographique sur l'auteur.  
    Le tout publié par son neveu. « Plus on doit, plus on a de crédit. »  
    Pensée inédite du Professeur.  
     (de l'éditeur)  
    The title says it all: How to pay one's debts and satisfy one's creditors, not laying out a penny.  "The more one owes, the more funds one owns."  
    Original thought of the author's uncle.  
    (Summary by Ezwa)
    Show book