Join us on a literary world trip!
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Subscribe to read the full book or read the first pages for free!
All characters reduced
Dis-Le Toi-Même - Journal - cover

Dis-Le Toi-Même - Journal

Gerardo D'Orrico

Translator Nevia Ferrara

Publisher: Tektime

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

Ce journal est mon quatrième livre, un recueil de vingt compositions qui représentent la pensée et les certitudes de notre époque moderne. Des histoires sur un passé pas très lointain qui pourrait s'identifier à la réalité d'aujourd'hui, le présent non revu journalistiquement, des gens qui n'ont pas de représentations publiques communes, trop occupés en un sens pour penser à ce qu'ils n'ont jamais été supprimée afin de ne pas signifier un bien ou un mal contemporain. Aussi des contes autobiographiques tels que des expériences personnelles avec d'autres ou des possessions, la paix et les peines, les miracles, les amours et les amitiés.Ce journal est le quatrième livre que j'ai écrit, un recueil de vingt compositions qui représentent la pensée et les certitudes de notre époque moderne. Des histoires sur un passé pas si lointain qui pourrait s'identifier à la réalité d'aujourd'hui, le présent non revu journalistiquement, des gens qui n'ont pas de représentations publiques communes, trop occupés en un sens pour penser à ce qu'ils n'ont jamais pu faire, à ce qui est été supprimée afin de ne pas signifier un bien ou un mal contemporain. Aussi des contes autobiographiques tels que des expériences personnelles avec d'autres ou des possessions, la paix et les peines, les miracles, les amours et les amitiés. Déclarez-vous et le monde comme un passe-temps ou un sport ou? Nous devons nous auto-déclarer et déclarer le monde en fonction de nos expériences de relations humaines et matérielles, concrètes. C'est un journal écrit de manière simple, un phénotype de sentiments chrétiens et présents, il veut représenter une porte vers l'avenir, un nouveau parti. La période des lettres s'étend d'août 2010 à mai 2013.

Other books that might interest you

  • L'Empreinte - cover

    L'Empreinte

    Alex Marzano-Lesnevich, Héloïse...

    • 0
    • 0
    • 0
    Grand Prix des Lectrices de Elle 2019 Prix du Livre étranger 2019 France Inter / JDDEtudiante en droit à Harvard, Alexandria Marzano-Lesnevich est une farouche opposante à la peine de mort. Jusqu'au jour où son chemin croise celui d'un tueur emprisonné en Louisiane, Rick Langley, dont la confession l'épouvante et ébranle toutes ses convictions. Pour elle, cela ne fait aucun doute : cet homme doit être exécuté. Bouleversée par cette réaction viscérale, Alexandria ne va pas tarder à prendre conscience de son origine en découvrant un lien entre son passé, un secret de famille et cette terrible affaire qui réveille en elle des sentiments enfouis. Elle n'aura alors cesse d'enquêter inlassablement sur les raisons profondes qui ont conduit Langley à commettre ce crime épouvantable.  Dans la lignée de séries documentaires comme Making a Murderer, ce récit au croisement du thriller, de l'autobiographie et du journalisme d'investigation, montre clairement combien la loi est quelque chose d'éminemment subjectif, la vérité étant toujours plus complexe et dérangeante que ce que l'on imagine. Aussi troublant que déchirant.
    Show book
  • On n'oublie jamais rien - Le génocide comme je l'ai vécue - cover

    On n'oublie jamais rien - Le...

    Marie-Josée Gicali

    • 0
    • 0
    • 0
    Le génocide commence le 7 avril 1994. L’inconcevable boucherie gagne rapidement le pays entier. Presque toute la famille de Marie-Josée Gicali est aussitôt tuée, mais cette dernière réussit à échapper au massacre, ne devant sa survie qu’à d’invraisemblables concours de circonstances. Grièvement blessée mais soutenue par des amis, elle survit pendant des semaines dans un état d’hébétude totale. Plus tard, elle retrouve un parent, miraculeusement épargné. Après l’hécatombe, la vie reprend peu à peu ses droits dans un Rwanda dévasté. Marie-Josée s’y démène pour subsister d’un jour à l’autre. Un programme d’études à l’étranger lui donne la chance de refaire sa vie ailleurs, au Québec, où elle vit aujourd’hui depuis 20 ans. Le récit ne plonge pas d’emblée dans le drame, mais nous y prépare en offrant une mise en contexte de la vie au Rwanda et du quotidien de la famille de l’auteure avant le déchaînement des violences. On découvre ainsi que la tragédie survenue en 1994 couvait depuis déjà plusieurs décennies, ses racines remontant à l’invention pure et simple – par les colonisateurs – de deux « races », les Hutu et les Tutsi qui, à l’origine, étaient de simples groupes sociaux. Un témoignage à la langue sobre qui rend avec émotion l’incompréhension de la haine et de la cruauté que des êtres humains ont exercées contre leurs semblables, ce printemps-là, au Rwanda.
    Show book
  • La Guerre des intelligences - cover

    La Guerre des intelligences

    Laurent Alexandre

    • 0
    • 0
    • 0
    COMMENT L’INTELLIGENCE 
    ARTIFICIELLE VA RÉVOLUTIONNER 
    L’ÉDUCATION 
    Notre cerveau biologique est de plus en plus concurrencé par l’Intelligence Artificielle. Tous les métiers, même les plus complexes, seront touchés par ce tsunami technologique. 
    La cohabitation entre les cerveaux humains et ceux de silicium pourrait conduire à des inégalités insupportables voire à une guerre des intelligences. Mais, en dopant les capacités intellectuelles des hommes de demain, une révolution de notre système éducatif pourrait rendre les Intelligences Humaines et Artificielles complémentaires, et créer une société au potentiel illimité. 
    Comment l’enseignement doit-il évoluer dans un monde où l’Intelligence Artificielle sera surpuissante ? Comment réagir face aux leaders de l’Intelligence Artificielle, américains et chinois, qui concurrenceront demain l’école ? 
    Laurent Alexandre nous appelle à prendre conscience de ce changement de civilisation.
    Show book
  • Le Guetteur - Suivi d'un entretien avec l'auteur - cover

    Le Guetteur - Suivi d'un...

    Christophe Boltanski

    • 0
    • 0
    • 0
    Mais qui guette qui ? Lorsque le narrateur découvre dans l’appartement de sa mère le manuscrit d’un polar qu’elle avait entamé, « Le Guetteur », il est intrigué.Elle qui aimait le frisson, pourquoi s’est-elle coupée du monde, mise à espionner ses voisins et à tenir le compte des cigarettes fumées et des verres de vins bus ? Comment vivait cette femme fantasque et insaisissable ?Elle a vécu à Paris avec pour seul compagnon son chien Chips. Maintenant qu’elle est morte, le mystère autour d’elle s’épaissit. Alors il décide de la prendre en filature. Et de remonter le temps. Est-ce dans ses années d’études à la Sorbonne, en pleine guerre d’Algérie, où l’on tracte et l’on se planque, que la jeune femme militante bascule ?Le Guetteur est le roman bouleversant d’une femme qui s’est perdue. La quête d’un fils qui cherche à retrouver sa mère.La confirmation d’un grand écrivain.
    Show book
  • La mort de près - cover

    La mort de près

    Maurice Genevoix

    • 0
    • 0
    • 0
    Dans La mort de près, l'écrivain convoque à sa table de travail le lieutenant de 14 tel qu'il était, dans sa vareuse tachée de sang et de boue, sentant le cadavre et la chimie. Le jeune officier n'a plus peur, il ne souffre plus, ses larmes sont taries. Il parle calmement, posément, libéré du feu des souvenirs qui brûlait les pages de Ceux de 14. Il raconte de nouveau quelques moments de sa guerre, comment il a rencontré la mort et ce qu'il en a vu. Tout est clair. On y comprend ainsi, mieux que dans le récit haletant d'autrefois, le déroulement d'un combat d'infanterie au début de la Première Guerre mondiale. [...] Michel Bernard. Ce texte est une des perles de la littérature sur la guerre. Une révélation et un choc. L'interprétation de Bernard Métraux le rend bouleversant. Le comédien rend totalement justice à l'auteur et met l'auditeur dans la situation singulière de vivre une expérience de l'indicible.
    Show book
  • Saint Évangile selon Saint Marc - cover

    Saint Évangile selon Saint Marc

    Multiple Authors

    • 0
    • 0
    • 0
    « Lorsque la lumière éclatante du Verbe de Dieu se fut levée sur la ville de Rome, la parole de vérité et de lumière que prêchait saint Pierre, remplissait les âmes de tous les fidèles d'une clarté paisible, et quoiqu'ils l'entendissent tous les jours, ils n'en étaient jamais rassasiés. Aussi ne leur suffisait-il pas de l'entendre, ils conjurèrent donc Marc, son disciple, d'écrire les prédications de son maître pour qu'ils pussent en conserver le souvenir et les méditer en toute circonstance, et ils ne cessèrent leurs prières qu'après avoir obtenu ce qu'ils demandaient. Tel fut le motif qui porta saint Marc à écrire l'Évangile qui porte son nom. Lorsque saint Pierre vit que l'Esprit saint l'avait ainsi dépouillé par un pieux larcin, il fut dans la joie, et voyant dans ce fait une preuve de la foi et de la piété des fidèles, il approuva cet Évangile écrit et le donna aux Églises pour y être lu à jamais.  » Saint Eusèbe de Césarée
    Show book