Join us on a literary world trip!
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Subscribe to read the full book or read the first pages for free!
All characters reduced
Hokusai - cover

Hokusai

Edmond de Goncourt

Publisher: Parkstone International

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

Katsushika Hokusai est sans doute l’artiste japonais le plus connu en Occident, et ce, depuis le milieu du XIXe siècle. Reflet de l’expression artistique d’une civilisation isolée, les œuvres de Hokusai, qui furent parmi les premières en provenance du Japon à émerger en Europe, influencèrent particulièrement les peintres impressionnistes et post-impressionnistes, tels que Vincent van Gogh. Considéré de son vivant comme un maître de l’estampe Ukiyo-e, Hokusai fascine par la variété et l’étendue de son Œuvre. Son travail, de près de quatre-vingt-dix ans, est présenté ici dans toute son importance et 
sa diversité.
Available since: 05/10/2014.

Other books that might interest you

  • Hammerklavier - cover

    Hammerklavier

    Yasmina Reza

    • 0
    • 0
    • 0
    Composition intimiste, Hammerklavier joue une partition où se dévoilent des notes fulgurantes : brefs instants de vie, fragments autobiographiques, anecdotes, rêves et souvenirs. Avec le style incisif qui est le sien, l’auteure met en musique et en scène, dans de courts textes, comiques ou tendres, ses préoccupations singulières sur l’art, la judéité, le temps qui passe…  Autant de chapitres, autant de mélodies distinctes. Avec Hammerklavier, Yasmina Reza quitte le théâtre pour le récit, sans rien perdre de sa force dramatique ni de l’acuité de son regard.« Il n’y a pas longtemps, j’ai regardé mon fils, un soir, de dos, il avait deux ans.Il jouait et je regardais sa nuque et ses petits cheveux noirs bouclés et j’ai pensé au vieux monsieur qu’il sera avec ses cheveux, petits fils serrés gris, courts mais encore un peu ondulés, très doux, un vieux monsieur que je ne verrai jamais. […] » Y.R
    Show book
  • L’Hôtel de ville de Neuchâtel - cover

    L’Hôtel de ville de Neuchâtel

    Aïda Mitić, Anne-Laure...

    • 0
    • 0
    • 0
    Imposant bâtiment implanté au coeur de Neuchâtel, l’Hôtel de ville impressionne par son architecture néoclassique. Elevé au XVIIIe siècle sur les plans de Pierre-Adrien Pâris, la grandeur de l’édifice étonne dans une ville qui est encore une bourgade. Le luxe de ses décors boisés et de son mobilier témoigne de l’importance donnée à l’exercice de la démocratie. Pour préserver la qualité de ses espaces, une restauration d›envergure est entreprise de 2015 à 2017. Les travaux lèvent le voile sur l’histoire de la construction. Ils témoignent de la valeur des artisans qui ont accompagné, hier comme aujourd’hui, le monument.
    Show book
  • Les ouvrages d'art: les ponts - cover

    Les ouvrages d'art: les ponts

    Victoria Charles

    • 0
    • 1
    • 0
    Train d union entre deux mondes, le pont est un point de tension entre deux endroits identitaires. Libre, n appartenant ni à une terre ni à l autre, il enfreint le paysage et défie la nature. Le pont incarne à lui seul la volonté humaine de tisser des liens économiques, nécessaires et vitaux entre les hommes. Symbole de progrès et d innovation, le pont, qui fut en bois puis en pierre, démonstration anonyme de la solidité et la maîtrise des techniques assimilées, devient avec le temps de plus en plus aérien et fluide, défiant sans cesse les technologies de pointe. Véritable acte esthétique, le pont, dont la création est désormais revendiquée, pourrait aujourd hui s apparenter à une uvre d art ; c est ce que ce livre par ses magnifiques photographies propose au lecteur de découvrir.
    Show book
  • Gauguin - cover

    Gauguin

    Jp. A. Calosse

    • 0
    • 0
    • 0
    Paul Gauguin (Paris, 1848 – Atuona, Iles Marquises 1903)
    Paul Gauguin fut tout d'abord marin puis agent de change émérite à Paris. En 1874, il commença à peindre pendant les week-ends, tel un peintre du dimanche. Neuf ans plus tard, après un crack boursier, il sentit qu'il pourrait faire vivre sa famille en peignant et il démissionna. Sur les pas de Cézanne, Gauguin peignit des natures mortes dès le début de sa carrière artistique. Il posséda même une nature morte de Cézanne, que l'on peut observer derrière le personnage principal de son Portrait de Marie Lagadu. En 1891, Gauguin quitte la France pour Tahiti où il resta jusqu'en 1893. Son séjour à Tahiti fut déterminant pour sa vie et sa carrière future. Après un retour en France, il repart à Tahiti en 1895 et y restera le restant de sa vie. Là, Gauguin découvrit l'art primitif, avec ses formes planes et ses couleurs violentes, celles de la nature à l'état sauvage. Avec une fidélité absolue, il les reproduisit sur sa toile. Toutes ses peintures sont le reflet d'un style caractérisé par la simplifications radicales du dessin, les couleurs brillantes, pures et lumineuses, une composition ornementale et une platitude délibérée des plans – le style qu'il appelait lui-même «symbolisme synthétique ».
    Show book
  • Les Préraphaélites - cover

    Les Préraphaélites

    Robert de La Sizeranne

    • 0
    • 1
    • 0
    À l’époque victorienne, l’angleterre, balayée par la révolution industrielle, la confrérie préraphaélite, William morris et le mouvement Arts and Crafts, aspirait à un retour aux valeurs passées. souhaitant faire renaître les formes pures et nobles de la renaissance italienne, les peintres du groupe tels que John everett millais, dante gabriel rossetti et edward burne-Jones, favorisèrent le réalisme et les thèmes bibliques. ce titre de par son texte et ses riches illustrations décrit avec enthousiasme ce mouvement singulier qui inspira par la suite l’art nouveau et le symbolisme.
    Show book
  • Le Musée Vincenzo Vela de Ligornetto - cover

    Le Musée Vincenzo Vela de...

    Marc-Joachim Wasmer

    • 0
    • 0
    • 0
    Le Musée Vincenzo Vela, la plus importante maison d’artiste conservée en Suisse, est l’une des plus intéressantes d’Europe du point de vue historique et culturel. La demeure abrite la quasi-totalité des originaux en plâtre du sculpteur tessinois Vincenzo Vela (1820–1891). Né à Ligornetto, Vela fut un éminent représentant du réalisme en sculpture et un ardent défenseur – à Milan et à Turin – des causes du Risorgimento, vaste mouvement qui visait à l’unification de l’Italie. Au sommet de sa notoriété, Vela fit construire dans son village natal une magnifique maison-atelier où, de retour au pays, il présenta les modèles en plâtre grandeur nature de ses chefs-d’œuvre dans une salle d’exposition expressément aménagée à cet effet. Dans le respect des dernières volontés de son père, Spartaco Vela légua, en 1892, la propriété des lieux à la Confédération suisse. Ouvert en 1898, le musée a été restauré entre 1998 et 2001 sur un projet de l’architecte Mario Botta. Le Musée – où sont également conservés des archives et des documents scientifiques – organise régulièrement des expositions temporaires, des activités de médiation culturelle, des colloques, des conférences et des concerts.
    Show book