A world full of adventures is waiting for you!
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Read online the first chapters of this book!
All characters reduced
Des traversées et des mots - Recueil - cover

Des traversées et des mots - Recueil

Collectif Collectif

Publisher: Mardaga

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

Par les pays, les mers et les frontières, écoutez les récits des traversées infernales des exilés grâce aux voix des écrivains.Ce recueil veut vous donner des voix à entendre. Ces voix racontent les traversées, - de pays, de mers, de frontières ou d’enfers - qui, presque toujours, aboutissent à l’exil. Ces voix sont celles d’hommes et de femmes qui ont vécu, subi ou accompagné les fuites, les cheminements, les tortures et les rêves, brisés parfois. Et qui les écrivent. Ces voix sont celles d’écrivains (d’Irak, de Syrie, du Nigeria, du Congo, d’Espagne, de Belgique ou d’ailleurs) qui disent, de toute la force de leurs mots écorchés, la puissance de l’espoir. Et l’irréductible besoin de fraternité. Les droits d'auteurs issus de la vente de cet ouvrage seront reversés à Médecins du Monde pour ses programmes destinés aux personnes migrantes en Belgique.Un recueil de récits et de témoignages interpellant qui rassemble différents regards et les sensibilités pour décrire les cheminements et les rêves parfois brisés de ceux qui ont fui ! Les droits d'auteur de cet ouvrage seront versés à Médecins du Monde.EXTRAITDe la jetée de la Punta del Santo à Tarifa, on voit arriver, jour après jour, des hommes, des femmes, des enfants, enveloppés dans des couvertures rouges, et dont les gilets de sauvetage orange font ressortir les grands yeux, blancs, aux regards perdus. Quand ils sont nombreux, des journalistes accrédités, des autorités locales et des groupes de curieux sont là. Dans le meilleur des cas, ils descendent la passerelle des bateaux de sauvetage, le pas titubant, encore nauséeux du mal de mer, incrédules après la dure traversée du Détroit. Épuisés. Ils sont escortés par des Guardias civiles et des membres du personnel sanitaire. Certains parlent un peu d’anglais mais la plupart se taisent, baissent la tête. Attendent.Plus tard, quand les curieux et les journalistes seront partis, quand les projecteurs des bateaux de sauvetage seront éteints et que les autorités locales s’en seront allées, des silhouettes portant des masques et des gants bleus en latex, descendront les autres. Ceux qui n’ont plus rien à partager, à dire, à craindre. Ceux que la mer a pris. Ceux qui n’y sont pas arrivé.Si la mer était un cimetière, elle serait pleine de croix, de souvenirs de familles, d’individus rudement trainés pendant des milliers de kilomètres, là en bas, sur le fond. Si la mer avait une voix, son cri de douleur serait insupportable.Qui sont tous ces gens ?Pourquoi risquent-ils leur vie et la perdent souvent ?Qui étaient-ils avant que nous leur volions leur identité pour les appeler migrants ?Comment était leur vie, leur village, leur ville ?Quelle musique aimaient-ils ? Quels paysages voyaient-ils dont leurs pupilles ont désormais la nostalgie ?Un chœur de voix, de sensibilités, de regards surgit comme une grappe de vie dans ce recueil. Des traversées et des mots. Des voyages sans fin, qui révèlent un nouvel horizon.

Other books that might interest you

  • La mort de près - cover

    La mort de près

    Maurice Genevoix

    • 0
    • 0
    • 0
    Dans La mort de près, l'écrivain convoque à sa table de travail le lieutenant de 14 tel qu'il était, dans sa vareuse tachée de sang et de boue, sentant le cadavre et la chimie. Le jeune officier n'a plus peur, il ne souffre plus, ses larmes sont taries. Il parle calmement, posément, libéré du feu des souvenirs qui brûlait les pages de Ceux de 14. Il raconte de nouveau quelques moments de sa guerre, comment il a rencontré la mort et ce qu'il en a vu. Tout est clair. On y comprend ainsi, mieux que dans le récit haletant d'autrefois, le déroulement d'un combat d'infanterie au début de la Première Guerre mondiale. [...] Michel Bernard. Ce texte est une des perles de la littérature sur la guerre. Une révélation et un choc. L'interprétation de Bernard Métraux le rend bouleversant. Le comédien rend totalement justice à l'auteur et met l'auditeur dans la situation singulière de vivre une expérience de l'indicible.
    Show book
  • Sur les chemins noirs - cover

    Sur les chemins noirs

    Sylvain Tesson

    • 0
    • 0
    • 0
    Il m'aura fallu courir le monde et tomber d'un toit pour saisir que je disposais là, sous mes yeux, dans un pays si proche dont j'ignorais les replis, d'un réseau de chemins campagnards ouverts sur le mystère, baignés de pur silence, miraculeusement vides. La vie me laissait une chance, il était donc grand temps de traverser la France à pied sur mes chemins noirs. Là, personne ne vous indique ni comment vous tenir, ni quoi penser, ni même la direction à prendre.Sylvain Tesson.
    Show book
  • Les plus grandes affaires d'espionnage: Le vrai James Bond - Les plus grandes affaires d'espionnage - cover

    Les plus grandes affaires...

    Frédéric Garnier

    • 0
    • 0
    • 0
    Quoi de plus fascinant que les services secrets ? Avec notre collection Espionnages, levez le voile sur les grandes affaires d'espionnage et découvrez les plus sombres secrets des plus grands espions.
    Show book
  • Le Tartuffe de Molière (Analyse approfondie) - Approfondissez votre lecture des romans classiques et modernes avec Profil-Litterairefr - cover

    Le Tartuffe de Molière (Analyse...

    Profil-litteraire.fr, Tatiana...

    • 0
    • 0
    • 0
    Orgon, bourgeois riche et naïf, recueille chez lui le dénommé Tartuffe, qui se fait passer un pieux dévot. Mais ses airs de saint homme cachent en réalité un profiteur et un calculateur sans scrupules qui ne sert que ses propres intérêts. Pourtant, malgré les avertissements des autres membres de la famille, Orgon ne veut pas voir qu'il se fait abuser par le faux dévot…  Cette analyse d'œuvre inclut : • un résumé complet du roman • une mise en contexte • une analyse des personnages et des thématiques • une étude du style de l'auteur • une présentation de la réception de l'œuvreAprès une brève introduction qui présente l'auteur et son œuvre, Tatiana Stellian revient sur la vie de l'immortel dramaturge Molière avant de nous offrir un résumé détaillé de la pièce. Elle dresse ensuite le portrait des personnages principaux, tels que Tartuffe, Orgon, Cléante, Elmire, et bien d'autres encore. Vient ensuite l'étude des thématiques de l'œuvre et de son style. Pour finir, Tatiana Stellian aborde la réception de la comédie au fil des siècles. 
    Show book
  • Commune - cover

    Commune

    Louis Michel

    • 0
    • 0
    • 0
    Louise Michel (1830-1905) était une anarchiste française très active dans la Commune de Paris de 1871. Son livre "La Commune" écrit en 1898 raconte ce qui s'y passa durant cette période.  
    (Résumé par Enko)  
    Louise Michel (1830-1905) was a french anarchist very active during the Paris Commune of 1871. Her book "La Commune" written in 1898 describes what happened in that event.  
    (Summary by Enko)
    Show book
  • Te rejoindre - cover

    Te rejoindre

    Charles Juliet

    • 0
    • 0
    • 0
    «  De tout ce que j’ai écrit, les textes qui figurent dans ce livre audio me sont les plus chers. Ils ont trait à ma mère inconnue. Je les ai écrits pour lui parler, pour lui dire ma tendresse, tenter de la faire revivre quelque peu, elle qui n’a pas eu la vie qu’elle méritait. Je sais maintenant que je lui dois mon besoin d’écrire. J’aimerais que, portés par ma voix, ces pages et ces poèmes la tirent de la tombe, la fassent apparaître, lui procurent des amis qui prolongeront sa mémoire ». C.J. « Tu n’aurais osé le reconnaître, mais à maintes reprises, il est certain que l’immense et l’amour ont déferlé sur tes terres. Puis comme un coup qui t’aurait brisé la nuque, ce brutal retour au quotidien, à la solitude, à la nuit qui n’en finissait pas. Effondrée, hagarde. Incapable de reprendre pied. Te ressusciter. Te recréer. Te dire au fil des ans et des hivers avec cette lumière qui te portait, mais qui un jour, pour ton malheur et le mien, s’est déchirée. » C.J., Lambeaux (P.O.L., 1995)Charles Juliet a choisi des poèmes et des textes extraits de Lambeaux (P.O.L., 1995), Moisson (P.O.L. 2012) et Te rejoindre (Atelier des Grames, 2014).
    Show book