Join us on a literary world trip!
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Subscribe to read the full book or read the first pages for free!
All characters reduced
L’Église Saint-Nicolas d’Hérémence - cover

L’Église Saint-Nicolas d’Hérémence

Anne-Fanny Cotting, Carole Schaub

Publisher: Gesellschaft für Schweizerische Kunstgeschichte

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

Une page essentielle de l’architecture suisse du XXe siècle se joue dans le village d’Hérémence. Située en périphérie des centres urbains, vivant d’une économie agro-pastorale, la localité accède à la modernité par le chantier du barrage de la Grande-Dixence. L’emploi du béton dans l’ouvrage d’art ouvre la voie aux volumes sculpturaux de l’Église Saint-Nicolas, construite de 1967 à 1971 par Walter Maria Förderer. L’église se démarque par l’audace de son architecture, la succession de volumes significatifs, et le soin apporté à chaque détail de l’œuvre. Ces qualités font d’elle un monument d’exception.
Available since: 10/30/2021.
Print length: 52 pages.

Other books that might interest you

  • Kandinsky - cover

    Kandinsky

    Mikhaïl Guerman

    • 0
    • 0
    • 0
    Vassily Kandinsky (1866-1944) était un peintre russe qui fut lÊun des premiers à réellement sÊaventurer dans lÊart abstrait. Il sÊévertua à représenter son monde intérieur dÊabstraction malgré les critiques négatives de ses pairs. Il sÊéloigna de la peinture potentiellement figurative dans le but dÊexprimer ses émotions, le conduisant à un usage inédit de la forme et de la couleur. Bien que ses fluvres aient été fortement censurées à son époque, elles eurent énormément dÊinfluences quelques années plus tard.
    Show book
  • Le Fétichisme du pied - cover

    Le Fétichisme du pied

    Hans-Jürgen Döpp

    • 0
    • 0
    • 0
    Comment se fait-il que le pied et les orteils soient crédités de telles connotations sexuelles ? Représentent-ils quelque chose qui sort de l'ordinaire pour le subconscient humain ? Comment autrement ces parties du corps sans particularité pourraient-elles sembler érotiques ? Et qu'est-ce que leur attrait a à voir avec le Mystère Éternel qu'est la Femme ? Souvent laissés à découvert, dans des temps anciens où la nudité totale était interdite ou considérée comme inconvenante, le pied et sa forme permettaient à l'imagination des observateurs de vagabonder en liberté. Seule partie du corps d'une femme parfois visible (contrairement à celles qui le sont normalement ou à celles qui ne le sont jamais), elle est inévitablement devenue un symbole pour l'homme.
    Show book
  • Odilon Redon - cover

    Odilon Redon

    Odilon Redon

    • 0
    • 1
    • 0
    Odilon Redon, né le 20 avril 1840 à Bordeaux, et mort le 6 juillet 1916 à Paris est un peintre et graveur symboliste de la fin du XIXe siècle. Son art explore les aspects de la pensée, l'aspect sombre et ésotérique de l'âme humaine, empreinte des mécanismes du rêve. Odilon Redon fut un passionné de musique et en particulier de Mozart, Beethoven et Schumann.
    Show book
  • Alphonse Mucha - cover

    Alphonse Mucha

    Victoria Charles, Patrick Bade

    • 0
    • 0
    • 0
    Entre courbes et contre-courbes, Mucha créa, à la fin du XIXe siècle, une égérie nouvelle qui devait hanter les rues de Paris. Au fil des représentations de Sarah Bernhard, cette muse voluptueuse devint un véritable emblème de l'Art nouveau et offrit à l'affichiste succès et renommée.
    
    Néanmoins, le talent de l'artiste ne se limita jamais à la lithographie. Nourri par cette passion d'exalter, au mieux, la sensualité du monde qui l'entourait, l'art de Mucha, s'exprima indifféremment tant sur les monumentaux panneaux décoratifs des salles à manger que sur les petites pièces délicates de porcelaine. C'est toute la richesse et la variété de cet artiste fin-de-siècle que nous fait redécouvrir ici l'auteur.
    Show book
  • Éloge de la main - cover

    Éloge de la main

    Victoria Charles, Henri Focillon

    • 0
    • 0
    • 0
    Parler d’art, c’est évoquer entre les lignes la main du créateur qui produit l’œuvre. C’est conférer au geste l’importance de la pensée et explorer leur lieu de rencontre sur la toile ou dans la pierre. Avec ce texte, Henri Focillon livre l’un des plus beaux éloges de la main et du talent des artistes, évoquant Hokusai, Cézanne ou encore Rodin. Que peuvent bien avoir en commun des artistes comme Rembrandt, David, Gauguin ou Hokusai ? La virtuosité de la main, nous répond Henri Focillon. Derrière les œuvres, le spectateur oublie souvent qu’il y a d’abord une main et des doigts qui guident le pinceau, la plume ou la pointe d’argent. Le texte de Focillon rappelle l’importance de ce membre dans lequel le talent de l’artiste est contenu. À travers ses lignes, il octroie à la main la place qu’elle mérite et érige le geste en monument artistique.
    Show book
  • L'Origine du monde - cover

    L'Origine du monde

    Jp. A. Calosse, Hans-Jürgen Döpp

    • 0
    • 1
    • 0
    Lacan, dernier propriétaire de L’Origine du monde de Courbet, aimait le tableau si fort qu’il ne pouvait le regarder. Alors il le cacha derrière un tableau anodin.
    
    Les Chinois l’appelaient la « vallée des roses » (attention aux épines !), les Perses « la source du miel » (attention aux abeilles !), les Grecs « le mont de Vénus » (attention à l’escalade !). À chaque époque ses fantasmes et son explication du mystère de la femme. Il nous reste le témoignage des poètes, des peintres et même de quelques psychiatres célèbres. L’Origine du monde, un ouvrage à mettre seulement entre les mains des amoureux du mystère.
    Show book