Reading without limits, the perfect plan for #stayhome
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Read online the first chapters of this book!
All characters reduced
Les Quarante-Cinq - cover

Les Quarante-Cinq

Alexandre Dumas

Publisher: Classica Libris

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

Henri III a perdu ses favoris, tous tués en duel à la fin de La dame de Monsoreau, tandis que le brave Bussy trouvait la mort dans une embuscade tendue par son maître, le duc d’Anjou. Ne lui reste que le moins aimé, D’Epernon, devenu duc et courtisan paresseux. Il se console donc en reportant son affection sur le duc Anne de Joyeuse et son frère Henri.
Pendant ce temps, les Guise, à la tête de la Ligue, n’en finissent pas de comploter et le duc d’Anjou s’est exilé, par la volonté royale, dans les Flandres. C’est alors que d’Epernon a l’idée de recruter 45 gentilshommes gascons pour constituer la garde rapprochée du roi. Parmi eux, le séduisant Arnauton de Carmainges qui tombe amoureux de la terrible duchesse de Montpensier, alliée aux Guise.
Deux personnages importants reparaissent alors à point nommé. Chicot, que l’on croyait mort, et qui, sous le nom de Robert Briquet, continue de servir son roi, et Diane de Meridor, comtesse de Monsoreau, qui ne vit plus que pour venger son défunt amant. Tandis que Chicot se promène dans les couvents et rend visite à Henri de Navarre, dont les forces grandissent, Diane, aidée du fidèle Rémy, entreprend de rejoindre le duc d’Anjou dans les Flandres. Elle y est suivie par Henri de Joyeuse, éperdument amoureux de la jeune femme, hélas sans espoir de retour.
Henri III, se gardant à la fois des Guise et de son frère François, ourdit ses plans de bataille pour contrer les uns et les autres. Mais le destin de la France tient parfois à un fil capricieux. Diane de Meridor accomplit enfin sa vengeance, et empoisonne le duc d’Anjou. Henri étant le dernier des Valois, il devra trancher entre les Guise et Henri de Navarre pour la succession au trône...

Other books that might interest you

  • Une nichée de gentilshommes - cover

    Une nichée de gentilshommes

    Ivan Turgenev

    • 0
    • 0
    • 0
    Après un bonheur incomplet, mensonger, qu'il vécut avec sa femme, et la séparation douloureuse qui s'en suivit, Lavretzky apprend la mort de celle-ci. Il rencontre Lise. Trouvera t-il enfin le bonheur auprès d'elle?
    
    Ce roman figure parmi les plus achevés de l'auteur sur le plan esthétique. Les personnages y sont traités avec justesse et poésie.
    Show book
  • Ma femme et autres nouvelles - cover

    Ma femme et autres nouvelles

    Anton Tchekhov

    • 0
    • 0
    • 0
    Cette nouvelle d'Anton Tchekhov a pour sujet principal : la condition féminine. Toutes ces femmes, vues par les hommes narrateurs, ou qui prennent la parole parlent de leur soif de changement, leurs rêves d’émancipation, ou racontent leurs vies, engluées dans la tradition et aux faibles perspectives d’avenir, comme si on retrouvait dans ses nouvelles les héroïnes de ses pièces de théâtre, les Olga, les Anna Pavlovna, qui sont ici décrites plus longuement.
    Show book
  • Les Cygnes sauvagess - cover

    Les Cygnes sauvagess

    Hans Christian Andersen

    • 0
    • 0
    • 0
    Un roi avait onze fils et une fille. Tous vivaient heureux, jusqu'au jour où le roi décida d'épouser en secondes noces une méchante reine. Celle-ci conçut le projet de séparer les enfants de leur père, et, pour cela, transforma les onze garçons en cygnes, et plaça la fille, Elisa, à la campagne. "Oui, ces enfants étaient bienheureux, mais ce bonheur ne devait pas durer toujours. Leur père, qui était roi de tout le pays, épousa en secondes noces une méchante reine qui n’avait guère à cœur le bonheur des enfants. Dès le premier jour ils s’en aperçurent." Les Cygnes sauvages est un conte de Hans Christian Andersen paru en 1838, inspiré d'un conte traditionnel danois.
    Show book
  • Don Juan - cover

    Don Juan

    Molière Molière

    • 0
    • 0
    • 0
    Don Juan, le trompeur de Séville, l'homme aux mille visages, surgit du néant pour mieux abuser ses victimes : sa parole n'est que séduction, illusion, spectacle. À ses côtés, à la fois lâche et fidèle, drôle et pathétique, Sganarelle sera de tous ses voyages. Car Don Juan est un voyageur-né : le maître et son serviteur passent d'une ville à l'autre, font naufrage et sillonnent les campagnes. Nobles dames ou naïves paysannes, toutes les femmes sont égales aux yeux du grand séducteur. Ces extraits sonores sont issus de l'adaptation théâtrale de Don Juan dans les années 50 au TNP (Théâtre National Populaire), sous la direction de Jean Vilar, avec Jean Vilar, Daniel Sorano et Jean-Paul Moulinot.3 scènes sont ici représentées : Acte I scène 2 ; Acte IV scène 3 ; Acte V scène 2.
    Show book
  • Ça peut pas faire de mal La littérature jeunesse - cover

    Ça peut pas faire de mal La...

    Guillaume Gallienne

    • 0
    • 0
    • 0
    Issu de l’émission produite par France Inter, ce livre audio nous invite à la découverte de la littérature jeunesse. Celle qui guidera ensuite le jeune lecteur vers sa future bibliothèque personnelle et le conduira à fréquenter les librairies. Dans ces univers dédiés à la jeunesse, le héros est d’importance et a souvent la particularité d’être du même âge que le lecteur. Qu’ils se prénomment Tom, Alice, Patricia, ou Vendredi – bien plus vieux, certes –, le roman est le récit de leurs aventures. Aventures auxquelles Guillaume Gallienne donne vie et rythme et, à l’auditeur que nous sommes, une profonde et insatiable envie de lire! Guillaume Gallienne lit et commente des incontournables de la littérature jeunesse, accompagné au piano par Philippe Dubosson.
    Show book
  • Toc Toc Toc ! Etude - cover

    Toc Toc Toc ! Etude

    Ivan Turgenev

    • 0
    • 0
    • 0
    Le jour de sa promotion — cela se passait aux environs du 15 mars —, Teglev se promenait le long des quais, en compagnie de quelques camarades impatients d’étrenner leurs uniformes tout neufs. Le printemps était précoce et la glace fondait déjà sur la Néva ; le courant avait emporté les blocs les plus gros, et il ne flottait plus à la surface du fleuve qu’une couche mince et peu résistante. Les jeunes gens devisaient joyeusement, riaient... quand l’un d’eux s’arrêta : il venait d’apercevoir, à une vingtaine de mètres du bord, un caniche qui s’était réfugié sur une glace plus stable que les autres et hurlait en tremblant de tout son corps transi.
    Show book