Join us on a literary world trip!
Add this book to bookshelf
Grey
Write a new comment Default profile 50px
Grey
Subscribe to read the full book or read the first pages for free!
All characters reduced
Les Nabis - cover

Les Nabis

Albert Kostenevitch

Publisher: Parkstone International

  • 0
  • 0
  • 0

Summary

Pierre Bonnard fut le chef de file d’un groupe de peintres post-impressionnistes, lesquels se nommèrent eux-mêmes les Nabis, du mot hébreux signifiant « prophète ». Influencés par Odilon Redon ou encore Pierre Puvis de Chavannes, l’imagerie populaire ou les estampes japonaises, Bonnard, Vuillard, Vallotton, Denis, pour les plus illustres, révolutionnèrent l’esprit des techniques décoratives durant l’une des époques les plus riches de la peinture française. Et, si l’individualisme croissant de leurs créations ébranla souvent leur unité, les Nabis furent avant tout un groupe d’amis.
Les œuvres présentées dans cet ouvrage, candides chez Bonnard, ornementales et mystérieuses chez Vuillard, doucement rêveuses chez Denis, âpres jusqu’à l’amertume chez Vallotton, nous plongent à la source profonde de leurs dons créatifs.
Available since: 05/10/2014.
Print length: 279 pages.

Other books that might interest you

  • Lesbos - cover

    Lesbos

    Hans-Jürgen Döpp

    • 0
    • 0
    • 0
    La poétesse Sappho n’a en rien facilité les rapports hommes-femmes, avec son admirable Ode à Aphrodite qui célèbre l’amour et une sexualité épanouie entre femmes. Avec la libéralisation des mœurs, l’homosexualité féminine est un fait incontournable de nos sociétés modernes. Mais que l’histoire retient-elle de ces pratiques ? Comment l’amour de deux femmes était-il apprécié ? En enfreignant les règles des sociétés passées, comment ces femmes ont-elles vécu leur particularisme et leur plaisir ? Pourquoi choisir sa semblable plutôt que l’autre, l’homme en l’occurence, pour obtenir le plaisir ? Exercice difficile, permettant au Professeur Döpp de réaliser un tour de force, celui d’expliquer des plaisirs encore tabous, sans tomber dans le voyeurisme, grâce à une superbe iconographie.
    Show book
  • Velázquez - cover

    Velázquez

    Carl Justi

    • 0
    • 0
    • 0
    Diego Velázquez (Séville, 1599 – Madrid, 1660)
    Diego Velázquez était un artiste anticonformiste de l'ère baroque. A l'âge de vingt-quatre ans, Velázquez fit son premier voyage à Madrid avec son professeur, Francisco Pacheco, rencontré à Séville.
    Rapidement, il se qualifia comme maître peintre. Le roi Philippe IV remarqua son génie et le nomma peintre de cour en 1627. Peu après, l'artiste se lia d'amitié avec Rubens à Madrid. Il développa une approche plus réaliste de l'art religieux, où les personnages sont représentés de façon naturaliste et non pas idéalisée. Son usage du clair-obscur rappelle les oeuvres du Caravage. Il fit au moins deux voyages à Rome pour acheter de l'art Renaissance et néo-classique pour le roi. A Rome, il adhéra à l'Académie de Saint-Luc en 1650, et fut élu chevalier de l'ordre de Santiago en 1658. Son imposante oeuvre de commande, La Reddition de Breda (vers 1634), montrait la défaite des Hollandais devant les Espagnols, et célébrait le triomphe militaire du règne de Philippe. L'artiste peignit le Pape Innocent X (1650) au cours de son second séjour à Rome, rappelant des oeuvres similaires de Raphaël et de Titien. Ses dernières oeuvres étaient plus spontanées, mais toujours disciplinées. Le point culminant de sa carrière fut le chef-d'oeuvre intitulé Les Ménines (1656), l'un des plus complexes portraits de groupe de l'histoire.
    Velázquez est reconnu comme le plus grand peintre espagnol de son siècle. Il influença des peintres majeurs comme Goya et Manet.
    Show book
  • La Peinture Russe - cover

    La Peinture Russe

    Peter Leek

    • 0
    • 0
    • 0
    Pendant des siècles, la Russie est restée orpheline de grands peintres,
    concentrant le génie créatif sur la formalisation des icônes avec, par
    exemple, Rublev. Avec l’avènement de Pierre le Grand, c’est l’Europe des
    Lumières qui envahit cet empire réputé peu civilisé. Saint-Pétersbourg,
    émergeant des marais comme par miracle et grâce au génie d’un
    architecte italien, est pendant plus d’un siècle un centre important de
    culture et de rencontre. Le tsar, tout puissant, et plus tard la Grande
    Catherine permettront des échanges entre les artistes russes et européens.
    De cette rencontre naîtra une peinture russe, souvent inspirée par l’Italie
    et ses couleurs, et mêlée aux traditions de l’âme russe.
    Il faudra attendre le XIXe siècle pour qu’émerge une véritable
    peinture nationale avec les Ambulants et les peintres de la Rose bleue.
    Puis viendra la période des révolutions, qui conduira à l’avant-garde
    russe et au modernisme. Tout au long de ce livre, l’auteur s’interroge sur
    la culture russe qui, selon lui, est la résultante d’éléments provenant aussi
    bien de l’Est que de l’Ouest. Ces deux influences sont ainsi mises en
    évidence dans les peintures et illustrations qui, couvrant tous les genres
    et tous les styles, prouvent alors une étonnante variété picturale. Des
    artistes comme Borovikovski, Serov, Vroubel, Brioullov, Fedotov,
    Répine, Chichkine et Lévitan, parmi tant d’autres, apportent ainsi leur
    fondamentale contribution à l’histoire de l’art universel. Après la chute
    du communisme, Peter Leek remet en perspective l’évolution
    constitutive de l’histoire de la peinture russe.
    Show book
  • La Peinture hollandaise 120 illustrations - cover

    La Peinture hollandaise 120...

    Henry Havard

    • 0
    • 0
    • 0
    Le caractère unique de la peinture de paysage hollandaise, avec ses cours d’eau et son abondance de couleurs, ne se retrouve pas seulement dans les représentations de la nature mais aussi dans de fameux portraits et représentations de scènes de la société de cette époque. Ce livre rassemble les temps forts de la peinture hollandaise, compilant les plus célèbres artistes du XVe au XIXe siècle, notamment Bosch, Rembrandt, Rubens, ou Van Eyck. Trois détails caractéristiques de chaque œuvre sont mis en lumière à travers la mise en page innovante de ce livre, qui souligne l’amour des détails si symptomatique de l’art hollandais.
    Show book
  • Diaghilev & le Monde de l'Art - cover

    Diaghilev & le Monde de l'Art

    Vsevolod Petrov

    • 0
    • 0
    • 0
    Lorsque, il y a près de vingt ans, nous avons fondé le Monde de l'art, nous avions le désir ardent de libérer l'activité artistique russe de la tutelle de la littérature, d'inculquer à la société qui nous entoure l'amour de l'essence même de l'art, et c'est le but que nous poursuivions lorsque nous nous sommes lancés sur le terrain. Nous considérions comme des ennemis tous ceux “qui ne respectent pas l'art en tant que tel”, ceux qui soit attachent des ailes à un vieux canasson, soit attellent Pégase à la charrette des “idéaux sociaux”, soit rejettent carrément l'idée de Pégase. C'est pourquoi nous nous sommes adressés au monde artistique avec le slogan “Talents de toutes directions, unissez-vous !”. C'est ainsi que, dans nos rangs, Vrubel apparaît immédiatement aux côtés de Levitan, Bakst aux côtés de Serov et Somov aux côtés de Maliavin.
    Show book
  • Utamaro - cover

    Utamaro

    Edmond de Goncourt

    • 0
    • 0
    • 0
    Si la sensualité avait un nom, elle s’appellerait sans doute Utamaro. Soulignant avec délicatesse le jardin des plaisirs que fut un temps Édo, Utamaro, par la richesse des étoffes, les longs cous de cygnes féminins, les regards énigmatiques, évoque en quelques traits la volupté de tout l’Orient. Et si certaines scènes trahissent pudiquement les jeux amoureux, nombre de ses shungas sont univoques rappelant, dès lors, que l’amour au Japon est avant tout érotique. Puis, s’éloignant un temps de ces joies citadines, il explora avec autant de simplicité la sobriété de la nature : neige crépusculaire, lune évanescente... La finesse de sa touche révèle en quelques traits tout le raffinement de l’apprentissage de l’école Kano. Edmond de Goncourt en sublimant l’art de ce maître japonais nous ouvre les portes d’un art dont les codes et les nuances échappent à notre regard. Cet ouvrage initiatique, par ses magnifiques estampes, nous invite dans ce magnifique jardin d’Aphrodite à découvrir, ou à  redécouvrir, l’art japonais.
    Show book